Sri Lanka : Un capitaine de pétrolier condamné à euros d’amende après une fuite de diesel

JUSTICE Le capitaine est jugé responsable de la fuite de diesel qui a provoqué la création d’une nappe polluante de 40 km de long

20 Minutes avec agences

— 

Le "New Diamond", qui transportait 270.000 tonnes de pétrole brut et 1.700 tonnes de diesel, a pris feu le 4 septembre 2020 au large du Sri Lanka.
Le "New Diamond", qui transportait 270.000 tonnes de pétrole brut et 1.700 tonnes de diesel, a pris feu le 4 septembre 2020 au large du Sri Lanka. — Sri Lankan Air Force / AFP

Le capitaine grec du pétrolier frappé par un incendie au large du Sri Lanka début septembre a été condamné ce mercredi pour dommages à l’environnement. Il lui a été infligé une amende de 12 millions de roupies, soit 55.000 euros.

Le New Diamond transportait 270.000 tonnes de pétrole et 1.700 tonnes de diesel quand une explosion en salle des machines le 3 septembre a provoqué un incendie. Ce dernier a été éteint le 9 septembre. L’explosion a tué un des 23 membres d’équipage, les autres ont été évacués.

Pollution sur les côtes sri-lankaises

Jugé ce mercredi, Steiros Ilias Kardany, le capitaine du pétrolier, a plaidé coupable. Il était accusé d’être responsable de la fuite d’environ 400 à 480 tonnes de diesel dans l’océan Indien, provoquant la formation d’une nappe de plus de 40 km de long. Les cadavres d’au moins quatre marsouins et d’une dizaine de tortues marines ont ensuite été retrouvés sur les côtes du Sri Lanka.

Le pétrolier est d’abord resté bloqué au large des côtes sri-lankaises en raison d’un litige sur le règlement de frais, notamment pour l’extinction de l’incendie. Ses propriétaires ayant finalement réglé la somme de 2,38 millions de dollars, le bateau a finalement été remorqué début octobre vers le port de Khorfakkan, aux Emirats arabes unis.