Coronavirus : Plus de la moitié de l’UE classée rouge sur la nouvelle carte des restrictions de voyage

EPIDEMIE Face à la crise sanitaire, seuls trois pays sont classés en zone verte, alors que la France, comme 16 autres pays, est passée en zone rouge

20 Minutes avec AFP

— 

Capture d'écran du compte Twitter de l'ECDC.
Capture d'écran du compte Twitter de l'ECDC. — Capture d'écran/ECDC

La première carte européenne des restrictions de voyages liées à l’épidémie de coronavirus a été publiée ce jeudi par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Sur les 27 pays de l’UE, 17 sont classés en rouge, dont la France.

Dans cette carte promise mardi à Luxembourg pour mieux harmoniser les recommandations, seuls trois pays de l’UE ou de l’Espace économique européen (Norvège, Finlande et Grèce) sont majoritairement en vert, tandis que cinq pays (Italie, Chypre, Estonie, Lituanie et Lettonie) sont principalement en orange.

16 pays en rouge, l’Allemagne en gris

Cinq pays (Allemagne, Autriche, Suède, Danemark et Islande) ne font toutefois pas l’objet de code couleur du fait d’un « manque de données sur les tests », pour une raison non précisée. L’ECDC n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat sur cette absence.

Selon la recommandation, contrairement à ceux qui viennent d’une zone verte, les voyageurs en provenance d’une zone orange et rouge (ou grise) peuvent se voir imposer à l’arrivée des mesures restrictives. Au total, 16 pays de l’UE, dont la France, l’Espagne, ou encore la Pologne, ainsi que le Royaume-Uni apparaissent en rouge. Cette cartographie, qui est détaillée jusqu’au niveau régional, vise à définir les zones à risques, mais n’est pas contraignante.

Nouvelle publication chaque semaine

Elle cumule deux critères pour classer les pays : le taux de nouveaux cas par 100.000 habitants au cours des 14 derniers jours, et le taux de tests positifs, suivant qu’il est supérieur ou inférieur à 4 %. Selon le compromis décidé mardi à Luxembourg, elle doit être actualisée toutes les semaines.

Pour être classée en vert, une région doit cumuler moins de 25 nouveaux cas par 100.000 habitants au cours des deux dernières semaines et un nombre de tests positifs inférieur à 4 %. Elle est en rouge lorsque le nombre de nouveaux cas sur deux semaines dépasse les 50 et que le taux de cas positifs dépasse les 4 %, ou bien quand le critère des nouveaux cas dépasse 150.

La catégorie orange regroupe deux cas : les régions avec moins de 50 cas par 100.000 habitants mais un taux de tests positif supérieur à 4 %. Ou des nouveaux cas compris entre 25 et 150 par 100.000 habitants mais un taux de tests positifs inférieur à 4 %.