« This is America » (J-19) : Donald Trump et Joe Biden s’affrontent de loin, des votes anticipés et Ice Cube jette un froid

MAISON BLANCHE Devenez incollable sur la présidentielle américaine grâce à « 20 Minutes »

Florence Floux

— 

Donald Trump le 14 octobre 2020.
Donald Trump le 14 octobre 2020. — Alex Edelman / AFP

Demandez le programme ! Avec This is America, son rendez-vous quotidien d’actualité internationale, 20 Minutes vous briefe au mieux pour suivre au jour le jour  la campagne américaine. Ce jeudi nous nous penchons sur Joe Biden et Donald Trump qui s’affrontent sur des chaînes différentes, le vote anticipé et Ice Cube qui conseille le président.

Deux fois plus de plaisir

C’est donc bien l’option étrange qui a été retenue ce jeudi soir. Deux interviews au même moment sur deux chaînes télévisées différentes des candidats Joe Biden et Donald Trump… Les deux hommes répondront à des questions d’électeurs, sur NBC pour le républicain, sur ABC pour le démocrate, en se livrant par la même occasion à une course à l’audience par chaînes interposées.

A l’origine, les deux rivaux devaient se réunir ce jeudi soir pour un second débat virtuel. Donald Trump ayant refusé cette proposition, ce second débat qui devait se tenir à Miami a donc été annulé. Place donc à une folle soirée de zapping pour les électeurs américains. Qui fera le plus d’audience ? Le vieux blanc chevelu, ou le vieux blanc pas chevelu ? Réponse vendredi.

Avec un peu d’avance

C’est un record. Près de 15 millions d’électeurs ont déjà voté par anticipation, selon les derniers chiffres. Dans de nombreux Etats, les électeurs ont fait parfois plusieurs heures de queue pour pouvoir voter dès maintenant et être ainsi certains que leur voix serait entendue. A tel point que les observateurs se demandent si l’on ne connaîtra finalement pas les résultats de l’élection plus tôt que prévu.

Selon les derniers sondages, ces électeurs pourraient bien vouloir favoriser l’arrivée au pouvoir de Joe Biden. Il semblerait que parmi ceux qui aient décidé de voter plus tôt se trouvent davantage de démocrates, de femmes et d’Afro-américains (les derniers groupes affichant une préférence pour Joe Biden dans les enquêtes d’opinion). La Maison Blanche garde toutefois confiance, estimant que Joe Biden pourrait l’emporter sur les votes anticipés mais pas sur le vote « normal » le 3 novembre. A suivre…

Rappeur with Atittudes

On le pensait anti-Trump depuis son titre Arrest the President (Arrêtez le président) et ses paroles plutôt explicites : « Arrêter le président, vous avez toutes les preuves, Ce mec fait partie des services secrets russes »… Le rappeur américain Ice Cube aurait pourtant accepté de rencontrer l’équipe de Donald Trump pour présenter ses idées concernant la condition des Afro-américains.

Très engagé depuis toujours dans la défense des droits des Afro-américains, l’ancien de NWA (dont l’un des titres phares, rappelons-le, est Fuck tha police), a créé CWBA ( A Contract with Black America : un contrat avec l’Amérique noire), qui fait des propositions pour obtenir davantage de justice raciale. C’est à ce sujet, qu’il a été démarché par les républicains, notamment pour écouter ses arguments sur la façon dont le camp de Donald Trump peut séduire l’électorat noir.

D’après l’artiste, « les deux camps l’ont contacté » mais les républicains auraient été les plus « réactifs », en tenant compte tout de suite de ses propositions, alors que les démocrates lui auraient suggéré de se rencontrer après la présidentielle. Très critiqué pour ce rapprochement avec un président considéré par beaucoup d’Américains comme raciste, Ice Cube a répondu : « Les deux côtés sont également obscures pour nous ici en Amérique. Ils sont tous pareils jusqu’à ce que cela change pour nous. Ils mentent et ils trichent tous, mais nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas négocier avec ceux qui détiennent le pouvoir, ou bien notre condition ne changera jamais. Notre justice n’est pas partisane. »

Du côté républicain, il s’agit d’une tentative pour gagner quelques votes parmi l’électorat afro-américain, peu enclin à soutenir Donald Trump. Le président américain continue à être très en retard dans les sondages, à trois semaines du scrutin…