Inde : Une « puce » en bouse de vache conçue pour protéger des radiations téléphoniques

INSOLITE Dans le pays, où l’animal est sacré, de nombreux bienfaits sont prêtés à l’urine et à la bourse de vache

20 Minutes avec agence

— 

La vache est un animal sacré pour les Hindous en Inde.
La vache est un animal sacré pour les Hindous en Inde. — Rajesh Kumar Singh/AP/SIPA

Un organisme gouvernemental indien spécialisé dans la conception de savons et produits divers à base d’urine et de bouse de vache assure avoir développé une « puce » en bouse qui protège des radiations du téléphone portable. Sans expliquer comment cela fonctionnait, le président de la Commission nationale de la vache, a assuré lors d’une conférence de presse à New Delhi que la « puce » devait simplement être placée à l’intérieur de la coque protectrice ou de l’étui du téléphone.

« Nous avons observé que si l’on place cette puce dans son portable, elle réduit les radiations de manière significative », a affirmé Vallabhbhai Kathiria en montrant une fine plaquette de couleur jaune de la taille d’une carte SIM. « La bouse de vache est anti-radiations, elle protège tout. Si vous ramenez ceci chez vous, votre demeure sera libre de toute radiation, a-t-il poursuivi. Tout cela a été prouvé par la science ». Vallabhbhai Kathiria n’a fourni aucun autre détail sur les recherches ayant permis cette découverte dont l’annonce lundi a déchaîné les moqueries sur les réseaux sociaux.

Vendue 10 dollars pièce

Le président de la Commission nationale de la vache a également déclaré au quotidien The Indian Express que les « puces » étaient fabriquées grâce à plus de 500 abris pour vaches et coûtaient environ 100 roupies pièce (1,36 dollar ou 1,156 euro). « Une personne exporte ces puces aux Etats-Unis où elles sont vendues à près de 10 dollars chacune », selon ses propos cités par le quotidien.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2014, le parti du Premier ministre nationaliste hindou Narendra Modi a budgété des millions de dollars pour la recherche sur des produits utilisant l’urine ou la bouse de vaches. La Rashtriya Kamdhenu Aayong (Commission nationale de la vache) a été créée en février 2019 par le gouvernement pour « la préservation, la protection et le développement des vaches et de leur progéniture ».

Bien qu’il n’existe aucune démonstration scientifique des bienfaits prêtés à l’urine et à la bouse de vache, des membres du parti de Narendra Modi, le Bharatiya Janata Party (BJP), prônent leurs vertus thérapeutiques y compris pour soigner le coronavirus. Les vaches sont considérées comme un animal sacré par la majorité hindoue du pays et la consommation de viande bovine est interdite dans de nombreux Etats.