Incendies en Bolivie : Le pays se déclare en état de catastrophe nationale

SÉCHERESSE Cinq des neuf départements du pays sont touchés par des feux dévastateurs

20 Minutes avec agences

— 

Un pompier lutte contre un incendie dans l'État brésilien de Mato Grosso, à la frontière avec la Bolivie, en septembre 2020.
Un pompier lutte contre un incendie dans l'État brésilien de Mato Grosso, à la frontière avec la Bolivie, en septembre 2020. — Rogerio Florentino/EFE/SIPA

La Bolivie a décrété ce jeudi l’état de catastrophe nationale en raison des incendies qui dévaste le pays et les régions alentour. Les feux sont alimentés par une forte sécheresse dans cinq des neuf départements du pays, selon la présidente par intérim Jeanine Áñez.

Selon le ministre de la Défense, les départements concernés sont ceux de Santa Cruz, Beni (nord-est), Pando (nord), Chuquisaca (sud-est) et Tarija (sud). Celui de la capitale, La Paz, est en cours d’évaluation. L’état de catastrophe national permet au gouvernement de faire appel à l’aide internationale.

2,3 millions d’hectares détruits en 2020

« Des feux naissants se sont regroupés en raison des températures élevées », a expliqué le ministre de la Défense. Le responsable a déploré qu’aucune pluie ne soit attendue « dans les 10 à 15 prochains jours ».

Selon un rapport de l’ONG Fondation des amis de la Nature (FAN), les incendies ont détruit 2,3 millions d’hectares de forêts et de pâturages de janvier à fin septembre. En 2019, d’énormes incendies dans l’Amazonie bolivienne avaient dévasté 6,4 millions d’hectares, selon la FAN.