Québec : Des garçons portent la jupe pour dénoncer le sexisme au lycée

EDUCATION Les élèves de ce lycée québécois se sont affichés en jupe sur les réseaux sociaux, appelant à l’ouverture d’esprit

20 Minutes avec Agence

— 

Les élèves ont voulu dénoncer le code vestimentaire imposé aux jeunes lycéennes.
Les élèves ont voulu dénoncer le code vestimentaire imposé aux jeunes lycéennes. — Fabrice Elsner/20 MINUTES/SIPA

Plusieurs adolescents scolarisés dans un lycée québécois ont suivi leurs cours en jupe ces derniers jours, rapporte le Huffington post. Ils cherchaient de cette manière à dénoncer le code vestimentaire imposé à leurs camarades de sexe féminin, jugé sexiste. « L’hypersexualisation du corps féminin est au cœur de notre code vestimentaire à l’école », s’indigne l’une des élèves sur Instagram, où certaines photos de ses amis portant une jupe par soutien ont accumulé plusieurs milliers de likes.

L’adolescente détaille par exemple qu’elle n’a pas le droit de porter de bretelles spaghettis ou de jupe trop courte, mais que la brassière est obligatoire. « Au même titre que les femmes peuvent s’habiller comme elles le veulent, les hommes devraient aussi », revendique-t-elle tout en dénonçant les ravages de la « masculinité toxique ».

Un élan collectif

Le cliché qui a été le plus partagé sur les réseaux sociaux montre un groupe de garçons en train de se changer dans les vestiaires afin de troquer leur pantalon pour une jupe. « Ce n’est pas la longueur de leur jupe qui devrait décider de si les garçons sont aptes à écouter en classe », écrit l’adolescent.

« Nous devons tous continuer à nous battre pour pouvoir enfin changer le système très mal construit », écrit un autre garçon dans une légende accompagnant une photo où il porte une jupe. « Il faut aussi éduquer tout le monde à être ouvert d’esprit et respecter toutes les personnes telles qu’elles le sont ». En France, certains élèves s’étaient déjà lancés dans ce genre d’initiative.