Covid-19 en Tunisie : Un couvre-feu nocturne à nouveau imposé au grand Tunis

SANTÉ Plus d’1,3 million de personnes sont concernées par ce nouveau couvre-feu, qui durera quinze jours

20 Minutes avec agences

— 

Illustration d'un test de diagnostic Covid-19.
Illustration d'un test de diagnostic Covid-19. — Damien Meyer / AFP

Les autorités tunisiennes ont décidé de réinstaurer un couvre-feu nocturne dans le grand Tunis à partir de ce jeudi. Il durera quinze jours et couvrira tout le pôle, à savoir Tunis, Ben Arous, Ariana et Manouba, soit plus de 1,3 million d’habitants.

La circulation sera interdite de 21 h à 5 h du matin en semaine et de 19 h à 5 h du matin le week-end. Les souks hebdomadaires seront fermés, et la prière du vendredi sera suspendue sur la période.

Des mesures strictes dès mars dernier

La décision a été prise après une hausse considérable du nombre de malades du Covid-19 début octobre dans la zone. Plus de 1.000 cas ont été recensés chaque jour, selon le ministère tunisien de la Santé.

Un couvre-feu a été déjà été instauré le 1er octobre dans les régions côtières de Sousse et de Monastir. Sur les réseaux sociaux, des appels à prendre des mesures plus strictes se sont multipliés et les professionnels de santé ont tiré la sonnette d’alarme, alors que le nombre de personnes en réanimation atteignait 124.

Depuis début mars, la Tunisie a enregistré 24.542 cas de coronavirus dont 364 décès. Des mesures strictes avaient été prises dès le début de l’épidémie, dont un couvre-feu national, un confinement général et la fermeture des frontières. La majorité des cas sont survenus après l’ouverture des frontières, le 27 juin dernier.