Coronavirus : Un ministre lituanien en quarantaine après la visite d'Emmanuel Macron

CAS CONTACT Pas de panique pour le président français, il n’est pas cas contact

J.-L.D. avec AFP

— 

Linas Linkevicius, ministre des Affaires Etrangères
Linas Linkevicius, ministre des Affaires Etrangères — SIPA

Le ministre lituanien des Affaires étrangères a entamé une quarantaine de huit jours après avoir rencontré, au cours de la récente visite du président français Emmanuel Macron, un représentant de l’ambassade de France testé depuis positif au Covid-19, a annoncé ce lundi le ministère à Vilnius.

Linas Linkevicius « s’isolera cette semaine parce qu’il a eu un contact étroit » avec ce fonctionnaire, a déclaré sa porte-parole Rasa Jakilaitiene. Plus tard, elle a ajouté que le résultat du test subi par le ministre était négatif mais qu’il poursuivrait sa quarantaine.

Des cas à l’ambassade de France

L’ambassade de France à Vilnius a confirmé que deux membres du personnel avaient été testés positifs, mais que ceux de la délégation française en visite en Lituanie ont tous été testés négatif.

« Les deux personnes testées positives travaillent à l’ambassade de France. Toute la délégation venant de Paris a été testée négative avant le départ et toutes les précautions nécessaires ont été respectées pendant la visite », a déclaré le porte-parole de l’ambassade, Sami Fisek.

Une source à la présidence française a déclaré qu’Emmanuel Macron lui-même n’avait pas eu de contacts avec les personnes testées positives. Le président lituanien Gitanas Nauseda et sa femme ont aussi passé un test de dépistage du virus après avoir été en contact avec l’un des fonctionnaires français contaminés. Leurs tests se sont révélés négatifs. Emmanuel Macron a effectué sa visite en Lituanie les 28 et 29 septembre.