Gaza: Manifestations à Bruxelles et Madrid, déclaration de Barack Obama

GAZA Le point, heure par heure, dimanche...

Avec agence

— 

Sur le terrain, l'armée israélienne a resserré son étau sur la ville de Gaza où des familles ont fui des quartiers périphériques touchés par des combats meurtriers, qui faisaient également rage dans le nord du territoire contrôlé par le mouvement islamiste Hamas.
Sur le terrain, l'armée israélienne a resserré son étau sur la ville de Gaza où des familles ont fui des quartiers périphériques touchés par des combats meurtriers, qui faisaient également rage dans le nord du territoire contrôlé par le mouvement islamiste Hamas. — Yoav Lemmer AFP

Que s’est-il passé dimanche à et autour de Gaza? 20minutes.fr fait le point.

19h25 L'armée israélienne fait appel à de plus en plus de réservistes pour ses opérations dans la bande de Gaza, a indiqué dimanche la deuxième chaîne de télévision israélienne.

19h11 Trois policiers égyptiens et deux enfants ont été blessés dimanche près de Rafah, à la frontière entre l'Egypte et la bande de Gaza, par des éclats de missiles lors de frappes aériennes israéliennes. Les enfants, âgés de 2 à 5 ans, et les policiers ont été hospitalisés, a indiqué un responsable des services de sécurité égyptiens.

19h La France et les Européens pourraient participer à une force chargée de sécuriser la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte dans le cadre d'un plan de paix international, a estimé dimanche le ministre de la Défense Hervé Morin. «Il ne me paraît pas stupide, incohérent, que les Européens participent à une force qui serait chargée de veiller à la sécurisation des frontières dès lors que les conditions sont réunies, que ce soit accepté par les deux parties et qu'il y ait des résolutions internationales pour fonder tout cela», a déclaré Morin sur RFI et TV5.

18h15 Des échauffourées se sont produites dimanche à Bruxelles après une manifestation, qui a réuni au moins 20.000 personnes, contre l'offensive israélienne à Gaz. Un parlementaire régional belge a été légèrement blessé, un abri-bus détruit et plusieurs voitures endommagées.

18h Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé dimanche «tous les responsables politiques» français à «tout mettre en oeuvre afin de faire cesser (la) tragédie qui frappe tout un peuple» à Gaza, invitant les musulmans à «exprimer leur solidarité dans la dignité».

17h30 Le président élu des Etats-Unis Barack Obama a promis dimanche de s'engager dans le processus de paix au Proche-Orient et sur la question du nucléaire iranien dès son investiture. «Ce que je suis en train de faire en ce moment, c'est mettre en place une équipe pour que le 20 janvier, dès le premier jour, nous disposions des meilleures personnes possibles qui pourront s'engager immédiatement dans le processus de paix au Proche-Orient», a-t-il déclaré dans une interview diffusée sur la chaîne ABC.

Cette équipe «travaillera à mettre sur pied une approche stratégique qui garantisse que les Israéliens et les Palestiniens puissent satisfaire leurs aspirations», a-t-il souligné. Mais Barack Obama a répété une nouvelle fois qu'en attendant son entrée en fonctions à la Maison Blanche, il laissait cette question à l'administration sortante du président George W. Bush.

Il est resté vague sur la manière dont il compte aborder le processus de paix, mais a indiqué qu'il tiendrait compte du conseil donné par l'actuel vice-président Dick Cheney de ne pas écarter, uniquement par principe, la stratégie de l'administration Bush.

17h20 Israël a pour la première fois envisagé dimanche une fin proche de son offensive à Gaza où seize jours d'attaques ont fait près de 900 morts mais n'ont pas mis fin aux tirs de roquettes palestiniennes.

16h55 Plusieurs milliers de personnes, 4.000 selon la police, 20.000 selon les organisateurs, ont manifesté dimanche dans les rues de Marseille leur soutien à Israël dans leur offensive contre le Hamas dans la bande de Gaza.

16h30
L'Egypte tente dimanche avec le Hamas et lundi avec Israël d'arracher un cessez-le-feu à Gaza, en préalable à toutes négociations. «Une réunion a lieu dimanche avec une délégation du Hamas, et les discussions reprendront demain avec les Israéliens», a indiqué Ismail Khart, président du Service d'Information de l'Etat égyptien (SIS).

14h30 Une soixantaine de personnes ont participé à un rassemblement «contre l'importation du conflit» israélo-palestinien en France, dimanche sur la place du Capitole à Toulouse.

13h50 Des milliers de manifestants ont défilé dimanche en milieu de journée au coeur de Madrid pour dénoncer le «génocide» en cours, selon eux, dans la bande de Gaza et réclamer la «paix» en Palestine.

Plus tôt dans la matinée >>

- Des blindés israéliens avancent dans Gaza-ville, Tal al-Hawa et Cheikh Ajline, provoquant la fuite de dizaines de familles. Des combats violents dans deux quartiers de Gaza. Dix combattants du Hamas et du Jihad islamique ainsi que deux civils sont tués.

- Le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, basé à Damas, rejette toute négociation d'une trêve, tant que les forces israéliennes ne se retireraient pas du territoire palestinien.

- Le Premier ministre israélien affirme que l'offensive «se rapproche de ses objectifs», mais se poursuivra. Le vice-ministre israélien de la Défense Matan Vilnaï estime que la fin de l'offensive était proche.

- Un groupe de membres éminents de la communauté juive en Grande-Bretagne appelle Israël à accepter un cessez-le-feu immédiat, considéré par eux comme nécessité humanitaire et priorité stratégique pour la sécurité future de la région.