Azerbaïdjan : La deuxième ville du pays « sous le feu » des forces arméniennes

CONFLIT Depuis dimanche 27 septembre, les deux pays sont en conflit ouvert autour de la région du Haut-Karabakh

J.-L.D. avec AFP

— 

Une ville victime du conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, illustration
Une ville victime du conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, illustration — SIPA

Le conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie ne cesse de croître. La deuxième ville d’Azerbaïdjan​, Gandja (330.000 habitants), est « sous le feu » des forces arméniennes, a annoncé dimanche le ministère azerbaïdjanais de la Défense sur son compte Twitter, les autorités de la région séparatiste du Nagorny Karbakh affirmant y avoir détruit un aéroport militaire.

Les deux pays sont en conflit ouvert depuis dimanche 27 septembre autour de la région du Haut-Karabakh, zone frontalière et source de tensions entre les deux nations depuis 1988 et la sécession de la région de l’Azerbaïdjan à l’Arménie six ans plus tard. Plusieurs nations, dont la France, appelle depuis de nombreux jours à un cessez-le-feu.