Coronavirus : Donald Trump a rejoint l’hôpital militaire Walter Reed en hélicoptère et va y rester « quelques jours »

MAISON BLANCHE Dans une courte vidéo enregistrée, le président a assuré qu’il allait « bien » mais va rester à l’hôpital par « précaution »

Philippe Berry

— 

Coronavirus : Donald Trump a rejoint l’hôpital militaire Walter Reed en hélicoptère — 20 Minutes

Cela restera comme une image forte de cette campagne : l’hélicoptère Marine One posé sur les pelouses de la Maison Blanche, et un pays attendant de voir son président, testé positif au Covid la veille, y monter. Et c’est bien en marchant seul, d’un pas assuré, le visage masqué, que Donald Trump a parcouru la cinquantaine de mètres le séparant de l’appareil. Le président américain, qui a fait de sa vigueur l’un de ses arguments face à Joe Biden, n’a pas fait de déclaration, mais il a levé le pouce pour assurer que tout allait bien. Et puis Marine One s’est envolé, laissant derrière lui l’obélisque du Washington Monument pour rejoindre en quelques minutes l’hôpital militaire Walter Reed.

Dans la soirée, Donald Trump a tweeté depuis l'hôpital: "Je vais bien, je crois. Merci à tous, LOVE".

La porte-parole de la Maison Blanche a, elle, publié une lettre du médecin personnel du président américain. A son arrivée à l'hôpital, il a reçu une dose de l'antiviral remdesivir mais n'avait «pas besoin d'un supplément d'oxygène», ce qui semble indiquer qu'il n'a pas de problème respiratoires pour l'instant.

Kayleigh McEnany avait annoncé dans l'après-midi le président américain allait être admis « pour quelques jours » à l’hôpital, « dans un souci d’extrême prudence et sur recommandation de son médecin et d’experts médicaux ».

« Je pense que je vais bien »

L’ancien producteur télé le sait mieux que personne, à un mois de la présidentielle, les images comptent plus que tout. Quelques minutes après le décollage de Marine One, Donald Trump a publié sur Twitter une courte vidéo enregistrée à la Maison Blanche : « Je veux remercier tout le monde pour l’incroyable soutien. Je vais à l’hôpital Walter Reed, je pense que je vais très bien mais on va s’assurer que tout se passe bien. La First Lady va également bien. Merci beaucoup, je l’apprécie et je ne l’oublierai jamais »

Injection d’anticorps de synthèse

« Donald Trump est un véritable guerrier. Il va se battre contre ça avec la même force avec laquelle il se bat pour l’Amérique chaque jour. Je vous demande de vous joindre à moi pour prier pour son rétablissement », a tweeté son fils Eric.

Le président américain avait annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi qu’il avait été testé positif au coronavirus. Selon le médecin de la Maison Blanche, il avait, vendredi matin, des « symptômes légers » et a reçu une injection d’anticorps de synthèse.

La cérémonie dans le Rose Garden, probable «Super spreader»

Au total, au moins huit cas de Covid-19 semblent connectés à la cérémonie du samedi 26 septembre, organisée par Donald Trump dans le Rose Garden de la Maison Blanche pour annoncer sa candidate à la Cour suprême. En plus du président américain et de son épouse, deux sénateurs républicains, le président de l'université Notre-Dame et au moins un journaliste présents ont tous été testés positifs jeudi et vendredi. Dans la soirée, son ex-conseillère Kellyanne Conway et son directeur de campagne Bill Stepien ont confirmé qu'ils étaient également infectés.

La plupart des 200 invités ne portaient pas de masque et n'ont pas respecté les règles de distanciation sociale, surtout lors du cocktail. Mike Pence a été testé négatif vendredi, mais vu sa proximité, le vice-président américain devra sans doute être à nouveau testé au cours du week-end.