Coronavirus : La Banque mondiale souhaite débloquer 12 milliards de dollars pour les vaccins

PANDEMIE Cet argent ira pour aider les pays pauvres à acheter et distribuer les futurs traitements

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration d'un prochain vaccin contre le Covid-19.
Illustration d'un prochain vaccin contre le Covid-19. — SOPA Images / SIPA/SIPA

Pour la Banque mondiale « un vaccin Covid-19 efficace et sûr est la voie la plus prometteuse pour que le monde puisse rouvrir en toute sécurité ». L’institution a donc demandé mardi à son Conseil d’administration d’approuver un financement supplémentaire de 12 milliards de dollars pour aider les pays pauvres à acheter et distribuer ces futurs vaccins. Selon elle, « l’économie mondiale ne se rétablira pas complètement tant que les gens n’auront pas l’impression de pouvoir vivre, socialiser, travailler et voyager en toute confiance ».

Un processus de distribution « complexe »

Alors que les vaccins ne sont pas encore commercialisés, le président de l’institution, David Malpass, a souligné, dans un entretien au Figaro, la nécessité d’anticiper « car le processus de distribution d’un vaccin est complexe ». « On ne peut se contenter de le livrer à l’aéroport. Nous voulons que les pays les plus pauvres y aient accès, et que dans ces pays, les personnes les plus vulnérables et le personnel médical soient vaccinés », a-t-il ajouté. David Malpass fait en outre valoir l’expérience « solide » de l’institution de Washington en matière de programmes de vaccination, avec la polio, la rougeole ou encore en matière de gestion de crise comme celle d’Ebola.

Les 12 milliards de dollars, s’ils étaient approuvés, permettront à ces pays d’avoir un accès rapide aux vaccins. Le financement s’appuiera sur les programmes d’intervention d’urgence que la Banque a déjà approuvés et mis en œuvre dans 111 pays, qui progressent rapidement. L’objectif est de débourser la plus grande partie de ce soutien au cours des 12 à 18 prochains mois.

Face à la crise sanitaire et économique causée par la pandémie, la Banque mondiale a fourni un soutien financier record de 45 milliards de dollars entre avril et juin 2020.