Vatican : Acquitté dans une affaire de pédophilie, le cardinal George Pell va retourner à Rome

EGLISE Condamné en 2019 à six ans d’incarcération pour des viols et agressions sexuelles, George Pell, 79 ans, avait finalement été acquitté en avril en appel, au bénéfice du doute

20 Minutes avec AFP

— 

Le Cardinal George Pell à Melbourne en Australie, le 29 septembre 2020.
Le Cardinal George Pell à Melbourne en Australie, le 29 septembre 2020. — AFP

Le cardinal australien George Pell, doit partir ce mardi pour Rome pour un « voyage privé ». Une première depuis longtemps pour l’ex-secrétaire à l’Economie du pape François, qui avait été déclaré coupable puis acquitté en Australie dans une affaire de pédophilie.

Il ne s’y est plus rendu depuis son départ en Australie à l’été 2017. « Il a toujours dit qu’il retournerait à Rome à un moment », a déclaré Katrina Lee, conseillère de l’archidiocèse catholique de Sydney et amie du cardinal. Priée de dire si elle connaissait le but de ce voyage, elle a répondu : « Pas complètement, mais si je le savais, je ne serais pas libre de le dire. »

Des montages financiers au cœur d’une vaste enquête

Le retour du cardinal Pell à Rome, qui aura toute la saveur d’une revanche, interviendra une semaine après que le pape eut démis l’un des cardinaux les plus influents du Vatican, l’Italien Angelo Becciu. Il a été poussé à la démission jeudi par le pape François, qui l’a reçu durant une vingtaine de minutes pour lui indiquer qu’il était soupçonné de « détournement de fonds » par des enquêteurs.

Le nom d’Angelo Becciu a été maintes fois évoqué dans le cadre d’une enquête explosive, lancée il y a un an, sur d’opaques montages financiers pour acheter un immeuble dans le quartier chic de Chelsea à Londres. La procédure d’achat avait commencé en 2014 lorsque Mgr Becciu était encore à la Secrétairerie d’Etat, l’administration centrale du Saint-Siège décisionnaire pour cet investissement.

Pell et Becciu en conflit

« Le Saint-Père a choisi de nettoyer les finances du Vatican. Il a une stratégie à long terme et doit être remercié et félicité à propos de récents développements », a écrit le cardinal Pell dans une déclaration transmise vendredi à l’agence américaine Catholic News Agency.

Connu pour sa poigne et sa connaissance des affaires économiques, le cardinal Pell avait été nommé en 2014 par le pape François à la tête d’un inédit Secrétariat à l’Economie, chargé de contrôler les finances et dépenses vaticanes dans les différentes administrations du Saint-Siège. « Dans les mois qui ont précédé son départ [pour l’Australie], George Pell a été en conflit avec Angelo Becciu. Le fond du problème était qu’ils avaient deux visions différentes de la façon dont le Denier de Saint-Pierre devrait être géré », a expliqué Franca Giansoldati, du quotidien Messagero.