Roumanie : Un maire réélu haut la main... plusieurs jours après être décédé du coronavirus

ELECTION Ion Aliman, décédé le 17 septembre dernier, a été réélu maire avec 1.057 voix sur 1.600 suffrages exprimés

20 Minutes avec agences
— 
Les habitants de Deveselu ont décidé de voter pour le maire sortant, pourtant décédé du coronavirus (illustration).
Les habitants de Deveselu ont décidé de voter pour le maire sortant, pourtant décédé du coronavirus (illustration). — POL EMILE/SIPA

Ion Aliman a été réélu ce dimanche maire de Deveselu, une commune située au sud de la Roumanie. Pourtant, il ne pourra pas exercer son mandat. L’homme, âgé de 57 ans, est en effet décédé le 17 septembre dernier du coronavirus.

Cela n’a toutefois pas empêché ses ouailles de voter pour lui. Le défunt a remporté l’élection municipale haut la main avec 1.057 voix sur les quelque 1.600 suffrages exprimés. Après la clôture du scrutin, les villageois se sont rendus sur sa tombe pour célébrer sa victoire.

La ville avait déjà défrayé la chronique

Avant cette actualité insolite, la ville de Deveselu avait déjà défrayé la chronique. Des moutons s’étaient retrouvés au centre d’une guerre improbable entre un villageois et le commandement du bouclier antimissile américain, inauguré en 2016. Les 250 brebis de Dumitru Bleja étaient devenues, malgré elles, une menace pour la sécurité du site militaire : paissant à proximité de la clôture, elles en déclenchaient régulièrement les systèmes d’alerte.

Enjoint de démolir son abri à moutons et de faire paître ses bêtes ailleurs, le villageois avait demandé des dommages de 18.000 euros, mais avait finalement été débouté par la justice en 2018.