Etats-Unis : Donald Trump veut distribuer aux seniors des cartes de 200 dollars à dépenser en médicaments

MEDICARE Si elle parvient à être appliquée, cette mesure pourrait coûter 6,6 milliards de dollars

20 Minutes avec agence

— 

Donald Trump durant une conférence de presse à Washington, le 23 septembre 2020.
Donald Trump durant une conférence de presse à Washington, le 23 septembre 2020. — Evan Vucci/AP/SIPA

« Je prendrai toujours soin de nos merveilleux seniors », a déclaré Donald Trump lors d’un meeting en Caroline du Nord. Il va même les chouchouter. En effet, il va envoyer à certains d’entre eux des cartes leur permettant de payer des soins relatent Business Insider et Bloomberg relayés par Capital.

Le président américain a ainsi annoncé qu’il allait offrir des cartes à 200 dollars (soit environ 170 euros) aux personnes âgées affiliées à Medicare, le système d’assurance-santé du gouvernement. Les bénéficiaires pourront alors acheter des médicaments sur ordonnance. « Personne n’a vu cela auparavant. Ces cartes sont incroyables », a juré Donald Trump qui a aussi précisé qu’elles « seront postées dans les semaines à venir ».

Un coût de 6,6 milliards de dollars

Une telle démarche de la part du président américain pourrait coûter 6,6 milliards de dollars, soit environ 5,7 milliards d’euros, selon Bloomberg. Cependant, treize millions d’Américains qui sont inscrits à Medicare ayant de faibles revenus et qui, à ce titre, perçoivent déjà des aides fédérales, pourraient ne pas être concernés. L’entourage de Trump n’a pas indiqué comment serait financée la mesure. Selon le Wall Street Journal, l’administration Trump puiserait l’argent dans un fonds fiduciaire de Medicare.

Mais rien n’indique, à quelques semaines du scrutin présidentiel du 3 novembre prochain, que l’administration Trump aura le droit d’appliquer sa mesure selon Business Insider. Des voix se sont déjà élevées pour critiquer une initiative ponctuelle et limitée. « Les cartes d’épargne à usage unique ne fourniront pas d’aide durable, ni ne feront avancer les réformes fondamentales nécessaires pour aider les personnes âgées à mieux payer leurs médicaments », a commenté The Pharmaceutical Research and Manufacturers of America, un groupe de lobbying de l’industrie pharmaceutique.

Les opposants au président américain sont plus directs. Pour eux, ces cartes cadeau sont un « pot-de-vin financé par les contribuables », a déclaré le sénateur démocrate de l’Oregon Ron Wyden dans un communiqué.