Coronavirus : L’Italie impose un test aux voyageurs venant de Paris et d’autres régions françaises

PANDEMIE Sont concernés l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Côte-d'Azur, la Corse, la Nouvelle-Aquitaine et l'Occitanie

20 Minutes avec AFP

— 

L'Italie impose un test aux voyageurs venant de Paris et d'autres régions françaises (Illustration)
L'Italie impose un test aux voyageurs venant de Paris et d'autres régions françaises (Illustration) — Amer Ghazzal//SIPA

L’Allemagne en avait déjà classé plusieurs régions françaises en «zones à risque» au début du mois. La vigilance face à la recrudescence de cas de coronavirus passe une nouvelle frontière :  l'Italie va imposer à tous les voyageurs en provenance de plusieurs régions françaises un test négatif à la Covid-19 avant l’entrée sur son territoire, a annoncé lundi le ministre de la Santé.

Les régions concernées par cette mesure qui devrait entrer en vigueur dans les prochains jours sont l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Côte-d’Azur, la Corse, la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie.

« Les données européennes sont critiques »

« J’ai signé une nouvelle ordonnance étendant l’obligation de test moléculaire ou antigénique aux citoyens en provenance de Paris ou d’autres régions de France », a déclaré le ministre italien de la Santé Roberto Speranza sur son compte Twitter. « Les données européennes sont critiques. L’Italie est dans une situation plus favorable que d’autres pays, mais il faut rester prudents pour ne pas rendre vains les sacrifices consentis jusqu’ici. »

Les voyageurs en provenance de ces régions devront présenter un test moléculaire ou antigénique effectué 72 heures précédant l’entrée sur le territoire et dont le résultat est négatif.

A défaut, ils devront effectuer ce test à leur arrivée à l’aéroport, au port ou au poste frontière.