Biélorussie : Les données personnelles de mille policiers divulguées en ligne en réponse à la répression policière

CONTESTATION POLITIQUE Les hackers ont promis de recommencer si le gouvernement n’en finissait pas avec les arrestations de manifestants pacifistes

20 Minutes avec agence

— 

Une manifestation à Minsk (Biélorussie), le 18 août 2020.
Une manifestation à Minsk (Biélorussie), le 18 août 2020. — VSPress/SIPA

Le conflit entre le gouvernement biélorusse et les manifestants fait rage jusque sur Internet. Des hackers ont en effet divulgué sur le Web les données personnelles de mille policiers biélorusses, rapporte 01net.

Le fichier contient le nom des agents de police, leurs coordonnées téléphoniques, leur adresse et d’autres informations. « Tant que les arrestations continueront, nous continuerons de publier ces données à une échelle massive », indiquent les pirates dans un communiqué, consulté par Reuters.

Des policiers cagoulés

Les hackers dénoncent les arrestations massives de manifestants, qui défilent pacifiquement chaque dimanche pour contester la réélection d’Alexandre Loukachenko le 9 août dernier. Mais l’homme, président depuis vingt-six ans, répond de manière très répressive. Plus de 100 personnes ont encore été arrêtées ce dimanche lors d’une nouvelle manifestation.

« Personne ne restera anonyme, même derrière une cagoule », écrivent encore les hackers dans leurs communiqués. Début septembre, des images circulant sur les réseaux sociaux montraient en effet des policiers biélorusses cagoulés, en civil et armés de matraques circulant dans le centre-ville.