Coronavirus: Plus de 30 millions de cas dans le monde et près de 200.000 morts aux Etats-Unis

PANDEMIE L’Inde est le nouvel épicentre de la pandémie et l’OMS s’inquiète du niveau « alarmant » des contagions en Europe

20 Minutes avec AFP

— 

L'Inde est le pays qui a enregistré le plus de nouveaux de Covid avec 650.231 contaminations en une semaine du 7 au 13 septembre 2020.
L'Inde est le pays qui a enregistré le plus de nouveaux de Covid avec 650.231 contaminations en une semaine du 7 au 13 septembre 2020. — Dheeraj Dhawan/Hindustan Times/Shutterstock/SIPA

La pandémie est loin d’être endiguée. Plus de 30 millions de cas de Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles jeudi soir. Au total, au moins 30.000.062 cas, dont 943.086 décès, ont été déclarés, dont près de 200.000 rien qu’aux Etats-Unis.

Plus de la moitié des cas se situent aux Etats-Unis, en Inde et au Brésil, les trois pays les plus touchés avec respectivement 6.650.570 cas (197.364 décès), 5.118.253 infections (83.198 morts) et 4.419.083 cas (134.106 décès). Le rythme de la pandémie semble se stabiliser globalement à l’échelle mondiale, avec un million de cas supplémentaires détectés environ tous les 4 jours depuis mi-juillet.

Il s’était écoulé 94 jours entre l’annonce du premier cas officiel en Chine et le recensement d’un million d’infections dans le monde, puis 86 jours supplémentaires pour dépasser le cap des 10 millions de cas déclarés le 28 juin. Le nombre d’infections connues a triplé depuis, en un peu plus de deux mois et demi.

L’Inde, nouvel épicentre

Après avoir été frappée en première par la pandémie de Covid-19, l’Asie est de nouveau la région du monde qui a recensé le plus de nouveaux cas sur les sept derniers jours (742.286), dont plus de 8 sur 10 uniquement en Inde.

Suivent l’Amérique latine et les Caraïbes (493.120), l’Europe (327.524), le Canada et les Etats-Unis (273.339), le Moyen-Orient (111.986), l’Afrique (52.584) et l’Océanie (548).

Au total, derrière l’Amérique latine (8.484.443 dont 316.827 décès), l’Asie recensait 6.861.965 cas pour 120.334 morts, devant le Canada et les Etats-Unis (6.791.109, 206.602), l’Europe (4.700.387, 223.849) et le Moyen-Orient (1.750.232, 41.254). L’Afrique (1.381.036, 33.324), est le continent le moins touché après l’Océanie (30.890, 896). Sur ce continent, la moitié des cas a été enregistrée en Afrique du Sud (près de 654.000).

L’Inde est le pays ayant enregistré le plus de nouvelles contaminations sur la dernière semaine (650.231), devant les Etats-Unis (267.995), le Brésil (221.194), l’Argentine (76.719) et l’Espagne (70.981).

Contagions « alarmantes » en Europe

Jeudi, l’OMS s’est inquiété du niveau « alarmant » des contagions en Europe. « Les chiffres de septembre devraient servir d’alarme pour nous tous » à travers l’Europe, où le nombre de nouveaux cas est désormais supérieur à ceux enregistrés en mars et avril, a déclaré depuis Copenhague le directeur de la branche Europe de l’Organisation mondiale de la santé, Hans Kluge.

Le rythme de la progression du nombre de nouveaux cas augmente fortement au Royaume-Uni ces sept derniers jours (+39 %) ainsi qu’en France (+19 %).

L’organisation onusienne a également exclu de raccourcir sa recommandation d’une quarantaine de 14 jours pour tous ceux qui ont été en contact avec le virus. « Nous ne la réviserions que sur la base d’un changement de notre compréhension de la science, ce qui n’est pas le cas jusqu’à présent », a insisté Catherine Smallwood, en charge des situations d’urgence à l’OMS Europe.

Or, en France, la durée d’isolement a été ramenée à sept jours en cas de contact. Elle est de dix jours au Royaume-Uni et en Irlande et plusieurs pays européens, comme le Portugal et la Croatie, envisagent actuellement de la réduire.