Hong Kong : 435 millions d’euros de timbres et de calligraphies ont été volés

CAMBRIOLAGE Un homme est parvenu à dérober en plein jour une collection d’objets de valeur estimée à 435 millions d’euros

20 Minutes avec agences

— 

Illustration cambriolage.
Illustration cambriolage. — SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA

Un cambrioleur a réussi à dérober à Hong Kong, en plein jour, une collection de timbres et de calligraphies estimée à 435 millions d’euros, d’après une information révélée ce mercredi de source policière. Le voleur est parvenu à s’introduire dans un appartement du collectionneur chinois Fu Chunxiao.

Ce dernier vit dans un immeuble de 16 étages du quartier très animé de Kowloon. Le cambrioleur a commis en deux heures son audacieux vol, a précisé la source. Le South China Morning Post rapporte que la valeur totale de ces objets de valeur s’élève à quatre milliards de dollars hongkongais (435 millions d’euros).

Une calligraphie de Mao Tsé-toung

Le butin inclut notamment une calligraphie réalisée par Mao Tsé-toung et cinq timbres anciens très précieux. Membre de la Société de philatélie de Hong Kong, Fu Chinxiao se trouvait en Chine continentale, au moment du cambriolage commis le 10 septembre, selon la source policière.

Le South China Morning Post rapporte que leur valeur n’a été établie qu’une fois que sa fille était rentrée à Hong Kong pour aider les enquêteurs. Les biens dérobés se trouvaient dans un tiroir fermé à clé dans l’appartement, rapporte le quotidien.