Coronavirus : Le FMI octroie un milliard de dollars à l’Angola

SOUTIEN Satisfait des réformes engagées par le pays, le Fonds veut l’aider à surmonter la crise provoquée par la pandémie de Covid-19

20 Minutes avec AFP

— 

Le siège du FMI à Washington, le 17 juillet 2020.
Le siège du FMI à Washington, le 17 juillet 2020. — CHINE NOUVELLE/SIPA

C’est une somme énorme que va recevoir l’Angola au regard de son PIB évalué à un peu plus de 94 milliards de dollars en 2019 par la Banque mondiale. Le Fonds monétaire international a annoncé mercredi l’octroi immédiat d’un milliard de dollars supplémentaires en faveur de ce pays d’Afrique australe pour l’aider à surmonter la crise provoquée par la pandémie de Covid-19.

« L’économie angolaise a été affectée par un choc à multiples facettes », souligne l’institution dans un communiqué, citant la crise sanitaire et la baisse des prix du pétrole, ressource cruciale du pays. Ce nouveau décaissement, effectué dans le cadre du mécanisme élargi de crédit du FMI, porte à 2,5 milliards de dollars l’aide versée à ce pays depuis la signature d’un accord en décembre 2018. Cet accord, triennal, prévoyait une aide pouvant aller jusqu’à 3,7 milliards, selon le taux de change de l’époque.

Le Fonds demande la poursuite des réformes

Le FMI estime que les autorités angolaises ont adopté « en temps voulu des mesures pour relever les défis découlant du choc » provoqué par la pandémie. Elles sont en outre « fermement attachées au programme économique au titre de la facilité élargie du fonds, avec une mise en œuvre globalement satisfaisante », considère l’institution à l’issue d’un troisième examen de l’économie angolaise.

Pour autant, « la poursuite des réformes structurelles est essentielle pour diversifier l’économie et jeter les bases d’une croissance économique tirée par le secteur privé », a réagi Antoinette Sayeh, vice-directrice générale du Fonds. Le gouvernement devra donc « rester résolu à améliorer l’environnement des affaires, à renforcer la gouvernance et à lutter contre la corruption », a-t-elle également souligné.