Douzième jour de conflit à Gaza: Israël envoie un émissaire en Egypte pour négocier une trêve mais élargit son offensive

PROCHE-ORIENT Après une journée de mardi meurtrière, Ehud Olmert annonce un geste...

La rédaction de 20minutes.fr

— 

Des chars israéliens sont entrés mardi peu avant l'aube dans Khan Younès, la plus grande ville du sud de la bande de Gaza
Des chars israéliens sont entrés mardi peu avant l'aube dans Khan Younès, la plus grande ville du sud de la bande de Gaza — Mahmud Hams AFP
Près de 680 Palestiniens ont déjà été tués depuis le début de l'opération israélienne «Plomb durci», le 27 décembre. Les forces israéliennes ont engagé des combats de rue avec le Hamas dans plusieurs points de la bande de Gaza. Après une journée meurtrière mardi, notamment avec l’attaque d’écoles de l’ONU où des dizaines de civils ont trouvé la mort, le premier ministre israélien a annoncé l’ouverture prochaine de couloirs humanitaires à Gaza, alors que la situation devenait dramatique. L'Egypte, elle, a convié tout le monde à une réunion d'urgence. Le point sur la situation, minute par minute.

18h: L'offensive va être élargie
Le cabinet de sécurité israélien a approuvé une extension de son offensive contre le Hamas dans la bande de Gaza, indiqué un haut responsable de la Défense.

17h30: Israël envoie un émissaire au Caire
Un responsable de la Défense israélienne annonce qu'un haut responsable est dépêché au Caire pour discuter d'une trêve à Gaza.

16h30: «Pendant le cessez-le-feu, les bombardements ont continué en dehors de Gaza ville»
Jessica Pourraz, responsable des projets Médecins sans frontières France à Gaza, a témoigné du quotidien des humanitaires dans la bande de Gaza lors d'une conférence de presse téléphonique organisée avec plusieurs médias. Selon elle, le cessez-le-feu de trois heures ne change rien car il n'est observé que dans la ville de Gaza. «Nos équipes dans les zones périurbaines nous ont dit que les hélicoptères continuaient à tirer pendant la trêve», souligne-t-elle.

15h55: Washington n'est pas hostile à l'initiative égyptienne
La Maison Blanche s'est dit ouverte à l'initiative de l'Egypte et de la France sur la situation dans la bande de Gaza. Mais elle veut en savoir plus sur les détails de ce plan.
15h30: Un humanitaire tué dans un bombardement
Un employé de l'ONG humanitaire CARE International a été tué dans la nuit de mardi à mercredi au cours d'un bombardement israélien dans la bande de Gaza. «CARE International pleure la perte d'un travailleur de son programme de distribution alimentaire à Gaza, tué la nuit dernière dans un bombardement aérien. Mohammed Ibrahim Samouni, père de six enfants, a été tué et son fils très grièvement blessé», précise l'ONG. Sa directrice pour Gaza y voit «une preuve supplémentaire que toute attaque, même ciblée, entraîne des pertes civiles», rappelant que «Gaza est l'une des zones les plus densément peuplées au monde. Les frontières sont fermées et, pour les civils, il n'y aucun endroit pour fuir et se mettre à l'abri».

15h00: Mahmoud Abbas plébiscite la médiation égyptienne
Alors que la trêve décidée par Israël vient de s'achever, le président de l'Autorité palestinienne a confié qu'il accueillait favorablement le plan égyptien visant à mettre fin à la guerre. Selon l'ambassadeur palestinien au Caire, il va se rendre en Egypte vendredi. L'espoir fragile de la paix passe plus que jamais par ce pays. Le président Hosni Moubarak avait convié mardi soir dans son plan en trois points de sortie de la crise «les Israéliens et les Palestiniens à une réunion urgente», dont il n'avait pas précisé le format. Israël s'est dit favorable à cette initiative, le Hamas a dit qu'il l'étudiait.

Vendredi, Moubarak et Abbas examineront «les moyens de mettre fin à l'agression israélienne dans la bande de Gaza et les mécanismes d'application de l'initiative égyptienne pour mettre fin à l'escalade israélienne», a précié un responsable palestinien.

14h30: Les Turcs donnent leur sang pour Gaza
Plusieurs milliers de personnes ont commémoré à Istanbul l'Achoura chiite en donnant leur sang au Croissant-Rouge turc pour les victimes des raids israéliens. Réunie sur une esplanade du quartier périphérique de Halkali, la foule a assisté à une représentation théatrale rejouant le martyre d'Hussein, petit-fils du prophète Mahomet, fils d'Ali (fondateur du chiisme), tué en 680 par les troupes du califat sunnite des Omeyyades.

Les participants ont exprimé leur douleur au souvenir de cette fin tragique en se frappant en cadence de la main la poitrine et le crâne, tandis que des orateurs les exhortaient à donner leur sang pour les Palestiniens blessés de Gaza. Des queues de plusieurs dizaines de personnes s'étiraient devant les deux tentes disposées par le Croissant-Rouge turc près du lieu de la commémoration. «Cette année, les tentes sont pleines à craquer. Comment pourrait-il en être autrement quand on voit ce qui se passe en Palestine», a affirmé Aytekin Sayan, un ouvrier de 33 ans qui venu donner son sang.

A regarder, une manifestation à Istanbul le jour des premières frappes israéliennes:

14h10: Nicolas Sarkozy fait part de sa satisfaction
Nicolas Sarkozy s'est félicité «vivement» mercredi, dans un communiqué, de «l'acceptation par Israël et par l'Autorité palestinienne du plan franco-égyptien» présenté la veille par le président égyptien Hosni Moubarak. Le communiqué ajoute que «le chef de l'État appelle à la mise en oeuvre de ce plan dans les délais les plus brefs, pour que cessent les souffrances des populations.»

13h25:
Israël favorable à l'initiative de l'Egypte pour un cessez-le-feu
«Israël remercie le président égyptien (Hosni Moubarak) et le président français (Nicolas Sarkozy) pour leurs efforts en vue d'une solution pour la fin des activités terroristes de Gaza et la fin de la contrebande d'armes de l'Egypte vers Gaza», a indiqué le porte-parole, Mark Regev. «Israël considère positivement le dialogue entre Egyptiens et Israéliens pour avancer dans ce domaine», a-t-il poursuivi.

13h20: Le Hamas respectera le cessez-le-feu
Un membre du bureau politique du Hamas, Moussa Abou Marzouk, a affirmé que le mouvement islamiste palestinien ne tirerait pas de roquettes sur Israël durant la suspension des bombardements israéliens.

12h07: Le cessez-le-feu israélien a commencé

Tsahah vient de déclencher la fin des bombardements sur Gaza pour 3 heures. Un intermède qui devrait permettre le passage de convois humanitaires.

12h00: L'UE réclame un libre accès humanitaire
La présidence tchèque de l'Union européenne a appelé mercredi les Israéliens à permettre un libre accès des organisations humanitaires à Gaza.

A regarder, le psychologue Eyad El-Sarraj qui explique sur CNN l'impact de la guerre sur les enfants de Gaza:


11h45:
Plus de nourriture pour les Gazaouis
Le Programme alimentaire mondial, qui vient habituellement en aide à 265.000 Palestiniens dans la bande de Gaza, souhaite élargir ses distributions à 50.000 personnes supplémentaires.

11h40: L'ONU a besoin de fonds pour Gaza
Les agences des Nations unies ont un urgent besoin de fonds pour couvrir les opérations humanitaires dans la bande de Gaza: elles ont demandé 67 millions de dollars supplémentaires pour faire face à l'aggravation de la situation, suite à l'intervention israélienne.

Au total, «il faut immédiatement 117 millions de dollars pour couvrir les besoins prioritaires. Au 6 janvier, les donateurs avaient promis 40 millions de dollars, mais 16 millions seulement ont été effectivement reçus», a précisé le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA). Pour ce qui est de l'année 2009. l'ONU demande désormais 529 millions de dollars.

10h45: Les menaces de Hassan Nasrallah
«Toutes les possibilités sont réelles et ouvertes» et «nous devons être prêts pour agir face à toute éventualité», a lancé le chef du Hezbollah libanais devant des dizaines de milliers de personnes rassemblées dans la banlieue sud, à l'occasion de la commération de l'Achoura chiite. «La guerre de 2006 fera figure de promenade de santé pour les Israéliens s'ils s'aventurent à lancer une nouvelle attaque» au Liban, a-t-il prévenu, en référence à ce conflit qui a provoqué près de 1.200 morts au Liban, en majorité des civils, et a sérieusement entaché la réputation d'Olmert en Israël, auteur de graves erreurs de jugement selon une commission d'enquête.

9h40: Pas de combattants palestiniens dans l'école gérée par l'ONU
L'Organisation des nations unies vient de démentir la présence de combattants palestiniens dans une école qu'elle gère à Jabaliya, dans le nord du territoire côtier, où plus de 40 personnes ont été tuées la veille dans une attaque israélienne. Ces victimes avaient fui leur domicile un peu plus tôt pour échapper aux combats se déroulant en lisière de la ville de Gaza. Plusieurs d'entre elles avaient d'ailleurs pris cette décision après avoir reçu des tracts de l'armée israélienne les enjoignant de s'éloigner du champ de bataille.

Un reportage d'Al-Jazeera sur ce drame:


9h30: Trêve des bombardements israéliens, chaque jour pendant trois heures

L'armée israélienne a annoncé qu'elle allait cesser dès mercredi ses bombardements à Gaza chaque jour pendant trois heures, selon un porte-parole militaire.

9h00: Le cabinet de sécurité israélien discute des suites de l'opération militaire
Il vient de commencer sa réunion à Jérusalem. Selon la télévision publique, les ministres devraient notamment discuter de la possibilité de donner leur feu vert à une troisième phase de l'opération militaire en cours. Elle se traduirait par le recours massif sur le terrain à des unités de réservistes pour lancer des attaques dans les centres des villes et des camps de réfugiés palestiniens. Pour sa part, la radio publique a confié que les ministres devaient évoquer la possibilité d'un éventuel accord de cessez-le-feu. Il pourrait être élaboré par l'Egypte.

A voir, le parcours d'Omar, réserviste israélien, de son bureau à son commando:


8h30: Le Hamas a exécuté 6 collaborateurs des renseignements israéliens
C'est le très sérieux site israélien Ynet qui l'annonce ce matin. Ces deux derniers jours, des agents de sécurité du Hamas ont abattu dans la zone de Jabalya six Palestiniens qui renseignaient l'armée israélienne sur les positions stratégiques, en vue des bombardements de l'aviation. Parmi ces collaborateurs présumés, trois frères, dont l'un a tenté d'avaler une carte SIM compromettante: il transmettait des documents à des officiers israéliens via son portable. Une information confirmée à Ynet par un membre du Hamas: «Un assassinat ciblé ou une frappe aérienne ne peut avoir lieu sans avoir été guidé au sol, et ces hommes ont confessé cet acte.» Ils ont été exécutés en pleine rue.

8h00: Israël et le Vénézuela se taclent à distance
Israël va expulser le chargé d'affaires vénézuelien, qui représente le pays de Chavez à Tel-Aviv. Un échange de bons procédés après l'expulsion cette nuit de l'ambassadeur israélien à Caracas, le Vénézuela protestant contre l'offensive à Gaza.

7h20:
Les chars israéliens évacuent Khan Younès
Les unités d'infanterie et de blindés israéliens ont évacué mercredi matin le secteur de la ville de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon des témoins palestiniens. Des dizaines de chars ont quitté cette zone qu'ils avaient occupée la veille en se retirant du côté israélien de la clôture de sécurité. Ils avaient pénétré dans cette zone mardi matin.

4h30 La Lybie propose une résolution à l’ONU

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a demandé au Conseil de sécurité de l’ONU d'appeler à une «fin immédiate et complète de l'agression israélienne» et à la levée du «siège suffocant» du territoire pour mettre fin à «un génocide». Pendant les discussions entre les 15 membres du Conseil et des pays de la région, la Libye, seul membre arabe du Conseil, a mis en circulation un projet de résolution appelant à «un cessez-le-feu immédiat et permanent dans la bande de Gaza», et à «la cessation de toutes les activités militaires et des violences, y compris les opérations militaires israéliennes et les tirs de roquettes».

Le ministre libyen des Affaires étrangères, Abdelrahmane Chalgam, a fait part de son souhait de mettre ce texte au vote ce mercredi.

2h25 Un combattant palestinien tué
Israël poursuit son offensive, en particulier dans le nord de la bande de Gaza, où de violents combats ont lieu cette nuit, alors que le sud est la cible de raids aériens, ont rapporté des témoins. Le combattant palestinien a été tué par un raid aérien dans le quartier de Zeitoun à Gaza-ville tandis que trois autres ont été blessés, ont indiqué les services d'urgence palestiniens.

2h15 Des chars israélien dans Khan Younès
Peu avant l'aube, les chars israéliens épaulés par des hélicoptères de combat sont entrés dans Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon des témoins.

0h45 Ban Ki-Moon en Israël la semaine prochaine
Le secrétaire général de l'ONU, qui a qualifié de «totalement inacceptables» les attaques israélienne contre les écoles des Nations unies, a annoncé qu’il se rendrait au Proche-Orient la semaine prochaine. Il souligne la nécessité que le conflit prenne fin avant son arrivée dans la région: «Nous ne pouvons pas attendre jusque là pour mettre fin à la violence. Nous devons y parvenir tout de suite.»

0h20 Le Conseil de sécurité de l'ONU réuni
Le Conseil de sécurité de l'ONU a entamé à New York une réunion au niveau ministériel pour discuter des perspectives d'un cessez-le-feu. Le Conseil, présidé ce mois-ci par la France, s'est réuni sous la présidence du ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner, avec la participation de la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, du secrétaire britannique au Foreign Office David Miliband, de plusieurs ministres arabes et du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

0h07: L’ouverture de couloirs humanitaires «limitée» dans le temps
«Pour éviter une crise humanitaire dans la bande de Gaza, le premier ministre Ehud Olmert a décidé d’adopter une proposition pour ouvrir des couloirs humanitaires pour que de l’aide puisse être acheminée vers la population», dit un communiqué officiel. Plus de détails doivent être communiqués mais l’ouverture de ces couloirs sera «limitée dans le temps».

23h58 Le Venezuela expulse l’ambassadeur d’Israël
Caracas dit agir en solidarité avec le peuple palestinien et protester contre l'offensive israélienne à Gaza, qualifiée de «génocide» par le président Hugo Chavez.

23h35: Israël va ouvrir des «couloirs humanitaires» à Gaza
C’est le premier ministre Ehud Olmert qui l’annonce.

23h15: Le numéro deux d'Al-Qaïda appelle les musulmans à attaquer Israël
«O musulmans du monde entier: combattez la croisade sioniste. Frappez ses intérêts partout où vous pouvez les atteindre», a lancé Ayman al-Zawahiri dans ce message audio rendu public par le centre américain de surveillance de sites islamistes. «Nous sommes face aujourd'hui à (...) un maillon de la chaîne de la croisade contre l'islam et les musulmans», a affirmé le dirigeant d'Al-Qaïda. Il conclut: «Ces raids sont un cadeau d'Obama pour vous (les Palestiniens) avant qu'il ne prenne ses fonctions. C'est Obama que la machine à mensonges américaine dépeint comme le sauveur qui va changer la politique de l'Amérique. Il tue vos frères et vos soeurs à Gaza sans merci»

22h55: L'Egypte invite Israéliens et Palestiniens à une réunion d'urgence
Objectif formulé par le président Hosni Moubarak: négocier des accords et des garanties sur la bande de Gaza, afin de mettre un terme à la guerre. Il a appelé «sans délai» les Israéliens à venir discuter en Egypte de la sécurité à la frontière palestino-égyptienne. A l'issue d'un sommet avec son homologue français Nicolas Sarkozy, qui achevait une tournée express dans la région, Moubarak a déclaré avoir lancé un appel aux deux parties pour «aboutir à des accords et garanties qui feraient cesser l'escalade actuelle».

>>> En raison des débordements racistes systématiques, nous nous voyons contraints de fermer les articles traitant des événements de Gaza aux commentaires. Merci de votre compréhension. Si vous avez des infos ou des témoignages intéressants, n'hésitez pas à les envoyer au 33320@ 20minutes.fr