Etats-Unis : Un procureur écrase un piéton... et déclare avoir percuté une biche

HOMICIDE Celui-ci soutient ne pas s'être rendu compte qu'il avait heurté un être humain

20 Minutes avec agences

— 

Une biche. Illustration.
Une biche. Illustration. — Mabel Amber

Le procureur général du Dakota du Sud (Etats-Unis) a annoncé avoir percuté une biche au volant de sa voiture, samedi soir, alors qu’il a écrasé un piéton dont le corps n’a été retrouvé que le lendemain, a rapporté le département de la sécurité publique de cet Etat américain. Jason Ravnsborg, un élu républicain de 44 ans qui dirige les services judiciaires de cet Etat rural du nord du pays, soutient ne pas s’être rendu compte qu’il avait heurté un être humain.

La victime, Joseph Boever, avait 55 ans et n’a pas été localisée avant dimanche matin. De son côté, Jason Ravnsborg n’a pas été blessé. L’homicide a été confirmé par la gouverneure républicaine du Dakota du Sud, Kristi Noem, dans une conférence de presse dimanche. « Le procureur général s’est trouvé impliqué dans une collision », a-t-elle déclaré. « Il y a une personne décédée ».

Il rentrait d’un dîner à but électoral

Le département de la sécurité publique de l’Etat n’a pas précisé quand ni comment Jason Ravnsborg avait signalé aux services du shérif avoir percuté une biche. L’accident s’est produit à 22h30 ce samedi, après que celui-ci a participé à un dîner de levée de fonds électoraux. L’enquête a été confiée à la brigade routière locale.

Les proches de la victime ont toutefois exprimé leurs craintes que soit étouffée l’affaire, incluant un éventuel délit de fuite. Ils ont déploré n’avoir été appelés que dimanche vers 19h30 pour identifier le corps.

Plusieurs infractions en quatre ans

« Une biche ne ressemble pas à un humain », a souligné Victor Nemec, un cousin de Joseph Boever, cité par un journal local. Un porte-parole du département de la sécurité publique du Dakota du Sud n’a pas précisé si le procureur général avait passé un test d’alcoolémie.

Jason Ravnsborg a reçu six amendes pour excès de vitesse entre 2014 et 2018, et il s’est rendu coupable de plusieurs autres infractions routières. L’une d’entre elles concerne le non-port de la ceinture de sécurité, selon un autre journal.