Mahmoud Abbas impuissant à obtenir une trêve

PROCHE-ORIENT Les dirigeants israéliens ne seraient-ils pas en train de délégitimer définitivement le président de l'Autorité palestinienne...

— 

"Abbas a demandé que les crimes contre le peuple palestinien cessent le plus vite possible" en référence à l'offensive israélienne visant le Hamas à Gaza et qui a fait plus de 360 morts depuis samedi, a précisé le porte-parole palestinien.
"Abbas a demandé que les crimes contre le peuple palestinien cessent le plus vite possible" en référence à l'offensive israélienne visant le Hamas à Gaza et qui a fait plus de 360 morts depuis samedi, a précisé le porte-parole palestinien. — Rick Gershon AFP/Getty Images

Les dirigeants israéliens, dont l'objectif officiel est de faire cesser les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza et d'affaiblir le Hamas, ne seraient-ils pas plutôt en train de délégitimer définitivement le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et son parti, le Fatah, aux yeux des Palestiniens?

Déjà forcé, en juin 2007, de quitter Gaza sous la menace des armes du mouvement islamiste, le chef du Fatah, dont le mandat se termine officiellement vendredi, échoue cette fois encore à faire entendre la voix de son peuple sur la scène internationale, prêchant pour un cessez-le-feu qu'il semble bien en peine d'obtenir.

«Il est très critiqué pour son manque de soutien envers la population et la résistance», souligne Dominique Thomas, auteur de «Crises politiques en Palestine» (Ed. Michalon). Selon le chercheur, le pire pour le dirigeant palestinien serait que l'opération Plomb durci débouche sur un retrait du Hamas et un retour au pouvoir de l'Autorité palestinienne à Gaza. Un scénario inacceptable pour les Gazaouis, qui y liraient une collusion entre Abbas et Israël.

En revanche, d'après Dominique Thomas, le mouvement islamiste, même défait militairement, risque de sortir de cette crise avec une crédibilité renforcée auprès de la population palestinienne. «Chaque famille endeuillée suscite de nouvelles recrues pour le Hamas», affirme le chercheur.

 >>> En raison des débordements racistes systématiques, nous nous voyons contraints de fermer les articles traitant des événements de Gaza aux commentaires. Merci de votre compréhension. Si vous avez des infos ou des témoignages intéressants, n'hésitez pas à les envoyer au 33320@  20minutes.fr