Un choix surprise pour le directeur de la CIA

TRANSITION Obama a designé Leon Panetta, un homme sans réelle expérience dans le domaine du renseignement...

P.B. avec AFP

— 

Le président élu américain Barack Obama a complété son équipe et devrait désigner un ancien proche collaborateur de Bill Clinton, Leon Panetta, à la tête de la CIA, une agence de renseignement aux méthodes anti-terroristes controversées sous la présidence Bush.
Le président élu américain Barack Obama a complété son équipe et devrait désigner un ancien proche collaborateur de Bill Clinton, Leon Panetta, à la tête de la CIA, une agence de renseignement aux méthodes anti-terroristes controversées sous la présidence Bush. — Mike Theiler AFP/Archives

Premier couac dans la transition? Selon des responsables démocrates, Obama a désigné Leon Panetta pour le poste de directeur de la CIA. Le choix surprise de l'ancien secrétaire général de Bill Clinton à la Maison Blanche, un homme sans réelle expérience dans le domaine du renseignement, est diversement accueilli.

 

«Je n’étais pas au courant», a commenté le sénateur Dianne Feinstein. En tant que président du comité du Sénat sur le renseignement, elle sera chargée de confirmer cette nomination. «Ma position a toujours été que l’agence (la CIA, ndr) est mieux servie avec un professionnel du renseignement à sa tête», a-t-elle encore confié, visiblement peu enchantée, alors que Langley (le QG de l’agence, en Virginie) a la réputation de peu apprécier les gens de l’extérieur.

 

D’autres reprochent encore à Panetta son âge (70 ans), estimant que patron de la CIA est l’un des métiers les plus exigeants qui soient.

 

Ancien représentant de la Californie au Congrès de 1976 à 1992, Leon Panetta enseigne les politiques publiques à l'Université de Santa Clara. Il a la réputation d’être un gestionnaire efficace et sera chargé de restaurer la crédibilité d'une agence éclaboussée par les scandales successifs des vols secrets vers Guantanamo, des techniques d'interrogatoire assimilées à de la torture comme la simulation de noyade, et des écoutes téléphoniques.

 
«Une doublette de grand talent»
 

Leon Panetta trouve en revanche du soutien auprès de John Deutch, un ancien directeur de la CIA: «Les meilleurs dirigeants de l’Agence comme John McCon ou George H.W. Bush n’avaient pas forcément beaucoup d’expérience», explique-t-il. Et de saluer une «doublette de grand talent» que celle formée par Leon Panetta et Dennis Blair.

L’ancien chef des forces armées américaines de la zone Pacifique aurait été choisi par Obama pour être le chef du renseignement des Etats-Unis, un poste créé après les attentats du 11-septembre.