VIDEO. Inde : Manisha, femme transgenre, recueille les enfants rejetés

LGBT Chaque jour, « 20 Minutes » vous conseille une vidéo réalisée par son partenaire Brut

Cl.G.

— 

Manisha en août 2020 à Pakhanjur (Inde)
Manisha en août 2020 à Pakhanjur (Inde) — Capture d'écran

« Ils m’ont chassée de l’école. Ils m’ont dit : "Tu es une kinnar, pourquoi es-tu là ?" Ils m’ont poussée […]. J’ai eu peur et je n’y suis jamais retournée. » Manisha fait partie de la communauté des Kinnars* qui, en Inde, réunit des personnes transgenres et intersexes. Exclue du système scolaire puis abandonnée par ses parents à cause de sa transidentité, elle recueille aujourd’hui des enfants abandonnés à Pakhanjur, dans l’Etat du Chhattisgarh. Elle rêve d’ouvrir son propre orphelinat.

Partenaire de 20 Minutes, Brut est allé à sa rencontre. Decouvrez son histoire dans la vidéo ci-dessous : 

*Le terme d'« Hijras » est parfois employés pour désigner cette communauté, mais ses membres privilégient celui de « Kinnars ». Dans la mythologie hindoue, un « kinnara » est un amoureux exemplaire, mi-homme mi-cheval.