Etats-Unis : Donald Trump demande à un journaliste d’enlever son masque, ce dernier préfère parler plus fort

FACE À FACE Le président américain a assuré qu'il n'entendait pas bien le journaliste

20 Minutes avec agence

— 

Donald Trump le 4 septembre 2020 à la Maison Blanche.
Donald Trump le 4 septembre 2020 à la Maison Blanche. — E.Vucci/AP/SIPA

Lors d’un point presse à la Maison-Blanche, ce lundi, Donald Trump a demandé à Jeff Mason, un journaliste de l’agence de presse Reuters, de retirer son masque car il ne l’entendait pas bien. Une demande refusée par le principal intéressé, rapportent nos confrères du Huffington Post.

« Vous allez devoir enlever ça, s’il vous plaît. Vous pouvez l’enlever », a lancé le président américain à l’égard du journaliste. « Je vais juste parler plus fort », lui a immédiatement répondu Jeff Mason. « Si vous ne l’enlevez pas, je ne vous entends pas bien. Si vous l’enleviez ce serait beaucoup plus facile », a insisté Donald Trump. « Je vais parler beaucoup plus fort, est-ce que c’est mieux ? », a de nouveau répondu le journaliste. Cela a engendré un soupir de la part du locataire de la Maison-Blanche qui a fini par concéder : « Oui… c’est mieux ».

Un autre journaliste s’exécute

Lors de cette même conférence de presse, le correspondant du média britannique The Guardian a aussi posé une question à Donald Trump, en prenant soin de retirer son masque avant. « Je vous entends mieux, contrairement à tous les autres qui refusent », l’a alors félicité le président.

Alors que les Etats-Unis enregistrent des records de contaminations au coronavirus, Donald Trump a longtemps refusé de porter un masque lors de visites officielles. Il a finalement accepté de se protéger, pour la première fois, lors de la visite d’un hôpital militaire, le 11 juillet dernier.