Des dizaines de milliers de manifestants en Europe contre les raids à Gaza

PROCHE-ORIENT Ils étaient entre 21.000 et 25.000 à Paris ce samedi après-midi...

Avec agence

— 

Plusieurs manifestations ont eu lieu en France samedi après-midi contre l'intervention israélienne à Gaza
Plusieurs manifestations ont eu lieu en France samedi après-midi contre l'intervention israélienne à Gaza — Sébastien Bozon AFP

Les manifestations contre l’offensive israélienne à Gaza se sont multipliées en France et plus généralement en Europe ce samedi. 20minutes.fr fait les comptes.

En France

A Paris, plusieurs milliers de manifestants, de 21.000 selon la police à 25.000 selon les organisateurs, ont défilé dans l’après-midi, en scandant notamment «Gaza, Gaza, on est tous avec toi».

A Lille, près de 3.000 manifestants - selon la police et les organisateurs - ont défilé à l'appel de l'Association France-Palestine solidarité (AFPS) et d'organisations de gauche. A Nantes, environ 1.700 personnes selon la police, 4.000 selon les organisateurs, ont défilé. A Mulhouse, plusieurs milliers de personnes (3.800 selon la police, 5.000 selon les organisateurs) étaient aussi dans la rue.

A Lyon, entre 8.000 et 15.000 personnes, selon la police ou les organisateurs, ont manifesté pour demander l'arrêt du «génocide du peuple palestinien». A l'appel d'une vingtaine d'associations, de syndicats et de partis politiques de gauche, les manifestants se sont rassemblés place Bellecour en début d'après-midi avant de se rendre devant la préfecture du Rhône. A Bordeaux, ils étaient environ 2.000 selon la police, 3.000 selon les organisateurs, à exprimer leur «soutien à la résistance du peuple palestinien».

A Marseille, plusieurs milliers de personnes - plus de 3.000 selon la police - ont défilé samedi à Marseille contre l'intervention israélienne à Gaza à l'appel d'organisations pro-palestiniennes et de gauche. En tête du cortège, sur une banderole blanche était écrit en noir et vert «Halte aux massacres à Gaza, levée immédiate du blocus israélien, la population marseillaise solidaire du peuple palestinien».

Plusieurs milliers de personnes - 3.000 selon la police, plus de 5.000 selon les organisateurs - ont également défilé à Nice.

Des manifestations ont rassemblé de 600 à 800 personnes suivant les évaluations de la police et des organisateurs à Toulouse et de 1.000 à 1.500 à Perpignan. Une cinquantaine de manifestants étaient recensés dans le même temps à Cahors.
 
En Europe

Plus de 2.300 personnes ont défilé samedi dans le centre de Salzbourg (ouest de l'Autriche), a indiqué la police. La manifestation, organisée par la communauté musulmane locale, s'est déroulée sans incident, provoquant seulement quelques embouteillages, selon cette source.

A Madrid, plus d'un millier de personnes ont manifesté samedi dans le centre de la capitale espagnole. Les manifestants, principalement des Arabes entourés de quelques dizaines d'Espagnols, ont défilé en début d'après-midi de manière spontanée, après un rassemblement autorisé devant le ministère espagnol des Affaires étrangères.

Plusieurs milliers de personnes ont également manifesté dans le centre de Londres, formant l'un des plus importants défilés dans la capitale britannique depuis ceux contre la guerre en Irak. La police estimait entre 5.000 et 6.000 le nombre des manifestants, tandis que la coalition pacifiste Stop the War, l'un des organisateurs avec la Campagne pour la Palestine et l'Initiative des musulmans britanniques (BMI), assurait qu'ils étaient «environ 50.000».

A Amsterdam, des centaines de Néerlandais - 5.000 selon les organisateurs, 1.500 selon la police - ont manifesté sans incidents. Les manifestants portaient des banderoles appelant à boycotter les produits israéliens et réclamant que soit mis un terme aux «crimes de guerre israéliens» contre Gaza, selon leur expression.