Raul Castro est prêt à dialoguer avec Barack Obama

CUBA Il a estimé que le président élu américain pourrait «faire beaucoup, beaucoup de pas positifs»...

Avec agence

— 

Le président cubain Raul Castro s'est déclaré vendredi prêt à dialoguer "directement", "sans intermédiaire", et d'égal à égal avec le président américain élu Barack Obama.
Le président cubain Raul Castro s'est déclaré vendredi prêt à dialoguer "directement", "sans intermédiaire", et d'égal à égal avec le président américain élu Barack Obama. — Rodrigo Arangua AFP

Le président cubain Raul Castro s'est déclaré vendredi prêt à dialoguer «directement», «sans intermédiaire», et d'égal à égal avec le président américain élu Barack Obama.

«Un geste pour un geste. Nous sommes prêts à dialoguer n'importe quand, quand ils le décideront, sans intermédiaire, directement, mais nous ne sommes pas pressés, nous ne sommes pas désespérés», a déclaré Raul Castro en répétant qu'il ne discuterait pas «avec une carotte et un bâton», lors d'une interview à la télévision cubaine diffusée vendredi soir.

Barack Obama s’est dit favorable à une détente avec l'île communiste, soumise depuis 47 ans à un embargo commercial et financier américain.

«Un homme ne peut changer la destinée d'un pays»

Le frère et successeur de Fidel Castro a estimé que Barack Obama, qui doit prendre ses fonctions le 20 janvier à la Maison blanche, pourrait «faire beaucoup, beaucoup de pas positifs», mais qu'il ne croyait quand même pas qu'il puisse changer la politique américaine à l'égard de Cuba. «J'espère me tromper dans mon appréciation», a dit Raul Castro.

«Arrive un président qui a suscité de l'espoir un peu partout dans le monde, des espérances je pense excessives, parce que, bien que je pense qu'il soit un homme honnête, un homme sincère, un homme ne peut changer la destinée d'un pays, et d'autant plus celle des Etats-Unis, a-t-il dit.

Dans une de ses «réflexions» publiées par la presse locale, Fidel Castro avait également estimé qu'Obama seul «ne pouvait changer un empire».