Violences policières aux Etats-Unis : Un jeune Afro-américain de 18 ans abattu par la police à Washington

BLACK LIVES MATTER Les forces de l'ordre ont rendue publique une vidéo de l'incident montrant que la victime était armée

P.B. avec AFP

— 

Un policier à Washington le 1er septembre 2020 (illustration).
Un policier à Washington le 1er septembre 2020 (illustration). — Graeme Sloan/Sipa USA/SIPA

Mise à jour (jeudi): La police a rendu publique la vidéo de l'incident. Les images confirment que la victime était armée au moment des faits.

La police de Washington a indiqué mercredi avoir ouvert le feu sur un « adulte » noir qui est décédé à l’hôpital. La victime s’appelait Deon Kay et avait 18 ans, ont indiqué sa tante et sa mère dans la soirée, alors que plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant le commissariat, scandant « No justice no peace. »

Selon les autorités, des policiers se trouvaient peu après 16 h dans le sud-est de la ville pour enquêter sur des informations à propos d'«hommes armés dans un véhicule». «Lorsqu’ils ont approché le véhicule, certaines personnes ont fui à pied et un policier a tiré avec son arme à feu», tuant une personne, a dit le chef de la police de la capitale américaine, Peter Newsham, lors d’une conférence de presse. «Nous pensons que le sujet avait une arme à ce moment-là», a-t-il précisé, assurant que deux armes avaient été retrouvées sur place. Jeudi, la police a publié une vidéo confirmant que la victime courait, un pistolet à la main, au moment où un agent a ouvert le feu.

Un Afro-Américain tué par la police à Los Angeles lundi

Ce drame a lieu après des mois de protestations contre les brutalités policières à travers les Etats-Unis, et deux jours seulement après que des policiers de Los Angeles ont abattu un Afro-Américain qui roulait à vélo. Mercredi, la famille de Daniel Prude, un homme noir mort étouffé aux mains de la police de New York au mois de mars alors qu’il était nu et menotté, a exigé que justice lui soit rendue.

Alors que Donald Trump s’est tendu à Kenosha mardi, Joe Biden se rendra dans le Wisconsin jeudi et rencontrera la famille de Jacob Blake, grièvement blessé par la police il y a dix jours.