Brûlé vivant par la mafia locale

ITALIE Le jeune homme de 24 ans, dans le coma, a très peu des chances de survivre, selon ses médecins...

MD avec agence

— 

Un jeune homme de 24 ans brûlé vivant en Calabre
Un jeune homme de 24 ans brûlé vivant en Calabre — no credit

Un Italien de 24 ans a été brûlé vivant et gravement blessé en Calabre par un groupe d'hommes qui seraient liés à la mafia locale et qui l'avaient auparavant kidnappé et violemment frappé dans ce qui semble être un règlement de comptes, rapporte la presse italienne vendredi. Cristian Galati a été enlevé près de Catanzaro, en Calabre, le 1er janvier à l'aube, par un groupe d'hommes qui l'ont emmené dans la campagne, l'ont frappé à coups de bâtons, avant de l'attacher à un arbre, de l'asperger d'essence et de l'incendier, selon le journal La Repubblica.
 
Les agresseurs sont alors partis et le jeune homme a réussi à dénouer ses liens entamés par les flammes et à parcourir une centaine de mètres dans les champs. Il a ensuite été aperçu par un paysan qui a appelé les secours. Le jeune se trouve actuellement dans le coma à l'hôpital de Bari et souffre de brûlures aux 3e et 4e degrés sur 40% du corps. Il a très peu de chances de survivre, selon ses médecins.
 
La victime a eu le temps de donner son témoignage aux enquêteurs, qui avancent plusieurs hypothèses, la première étant que les agresseurs s'en seraient pris à lui car il enquêtait sur la disparition dans des conditions suspectes de son petit frère, fin 2006, et qu'il était sur le point d'en découvrir les auteurs, selon le Corriere della Sera. Le jeune, qui avait reçu des menaces de mort, pourrait également avoir convoité la femme d'un boss mafieux local, a-t-on indiqué de même source.