Mali : Un civil tué par des soldats français dans un incident impliquant un bus

ARMEE Des balles auraient ricoché sur le sol et atteint la victime 

20 Minutes avec AFP

— 

Un soldat français au Mali, le 22 avril 2019.
Un soldat français au Mali, le 22 avril 2019. — GEAI LAURENCE/SIPA

Un civil malien a été tué et deux autres blessés par des militaires français de la force antidjihadiste Barkhane, mardi, lors d'un incident impliquant un bus ayant refusé de ralentir malgré des sommations, selon un communiqué de l'état-major français reçu par l'AFP.

A une cinquantaine de kilomètres à l'Ouest de Gao, « un bus qui se dirigeait à vive allure en direction du convoi militaire (français) a fait l'objet de sommations », dont un tir « dirigé vers le sol », mais « deux balles ont ricoché sur le sol et traversé le pare-brise, blessant trois passagers, dont l'un grièvement » touché est décédé après son transfert vers l'hôpital de la force Barkhane à Gao, détaille l'état-major.