Biélorussie: L'OSCE craint un «cauchemar» et insiste pour envoyer une mission

DIPLOMATIE Le Premier ministre albanais Edi Rama, président en exercie de l’OSCE se dit très préoccupé par la situation en Biélorussie et exhorte le président Loukachenko d’accepterl’offre d’une médiation

20 Minutes avec AFP

— 

Des opposants contestent à Minsk les résultats de la présidentielle en Biélorussie, le 9 août 2020.
Des opposants contestent à Minsk les résultats de la présidentielle en Biélorussie, le 9 août 2020. — Sergei Grits/AP/SIPA

Le président en exercice de l'Organisation pour la Sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le Premier ministre albanais Edi Rama, a dénoncé vendredi à Vienne la situation «profondément alarmante» en Biélorussie exhortant Minsk à le laisser entreprendre une médiation.

Suite à l'élection présidentielle contestée du 9 août, «le gouvernement (de Biélorussie) a réagi aux protestations par un usage disproportionné de la force, des détentions généralisées et des restrictions à la liberté des médias», a déploré Edi Rama à l'ouverture d'une réunion spéciale du Conseil permanent de l'OSCE sur la situation au Bélarus.

«Plus de 100 journalistes ont été détenus, déportés ou ont fait l'objet de violences. C'est profondément alarmant, tout comme le sont les pertes en vies humaines et les informations sur des disparitions de personnes. Le tableau est pour le moins laid. C'est un cauchemar potentiel pour la Biélorussie et pour son peuple», a-t-il ajouté.

« Nous pouvons jouer un rôle et aider au dialogue »

Edi Rama a rappelé sa proposition de médiation adressée le 17 août au président biélorusse Alexandre Loukachenko, toujours valable. «Nous pouvons jouer un rôle et aider au dialogue. S'il vous plaît, donnez une chance à cette offre», a-t-il dit en présence de délégués des 57 pays membres de l'organisation, dont le siège est à Vienne, en Autriche.

Alexandre Loukachenko fait face à l'opposition qui rejette les résultats de la présidentielle le donnant gagnant avec 80% des voix. Les observateurs de l'OSCE n'étaient pas présents le jour du vote, une première depuis 2001, faute d'avoir été invités à temps.

L'OSCE est une organisation internationale créée dans les années soixante-dix pour améliorer le dialogue entre l'Est et l'Ouest durant la guerre froide. La Biélourssie en est membre. Sa présidence annuelle est actuellement occupée par l'Albanie.