TikTok : Kevin Mayer, le PDG de l’entreprise, démissionne

DEPART Un bras de fer s’est engagé depuis plusieurs mois entre le très populaire réseau social et l’administration américaine, qui accuse TikTok d’espionnage pour le compte de la Chine

Manon Aublanc

— 

Kevin Mayer, le patron de Tik Tok, à Sun Valley, le 12 juillet 2018.
Kevin Mayer, le patron de Tik Tok, à Sun Valley, le 12 juillet 2018. — Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

En plein bras de fer entre TikTok et l’administration américaine, le PDG du très populaire réseau social, Kevin Mayer​, a annoncé, ce mercredi dans un communiqué, qu’il quittait l’entreprise. « C’est le cœur lourd que je vous annonce que j’ai décidé de quitter l’entreprise », a écrit Kevin Mayer, dans une lettre à ses employés.

Une décision qui survient après les décisions de Donald Trump à l’encontre de l’application chinoise de partage de vidéos. Le Président américain accuse l’application, dont la maison-mère, ByteDance est chinoise, d’espionner ses utilisateurs américains et donc de représenter un danger pour « la sécurité nationale, la politique étrangère et l’économie des États-Unis ».

TikTok bientôt interdit aux Etats-Unis ?

Le milliardaire a d’ailleurs signé, le 6 août, un décret interdisant à l’application toute transaction avec des partenaires américains sous les 45 jours. Le décret ne précise pas les conséquences pratiques, mais l’interdiction de toute transaction avec les deux entreprises pourrait obliger Google et Apple à retirer les deux réseaux de leurs magasins d’applis, empêchant, de fait, de les utiliser aux Etats-Unis. La semaine dernière, l’application a annoncé qu’elle allait déposer plainte contre le gouvernement américain.