Thaïlande : Un groupe prodémocratie bloqué par Facebook à la demande du gouvernement

CENSURE Les autorités thaïlandaises avaient donné quinze jours à Facebook pour interdire un groupe prodémocratie sous peine d’une amende

20 Minutes avec Agences

— 

Facebook a bloqué un groupe pro-démocratie en Thaïlande.
Facebook a bloqué un groupe pro-démocratie en Thaïlande. — Igor Golovniov / SOPA Images/Sip/SIPA

Le gouvernement thaïlandais a ordonné à Facebook de bloquer l’accès au réseau social à un groupe prodémocratie, rapporte Reuters ce lundi. Le groupe visé porte le nom de « Royalist Marketplace ». Il s’inscrit dans un contexte politique tendu dans le royaume. Des milliers de Thaïlandais réclament en effet une réforme de la monarchie.

Le mouvement de contestation critique notamment une loi prévoyant une peine de 15 ans de prison en cas de diffamation sur un membre de la famille royale. Créé en avril 2020, le groupe « Royalist Marketplace » totalisait plus d’un million de membres. Il n’est dorénavant plus accessible, depuis quelques jours, après que le réseau social américain a plié sous la demande des autorités locales.

Facebook entend contester la légalité de la demande

Le gouvernement de Thaïlande avait donné quinze jours à Facebook pour interdire le groupe, sous la menace d’une amende de 6.300 dollars par jour en cas de refus. Le réseau social a réagi par la voix d’un porte-parole, relaie le site Internet. Ils ont annoncé une future contestation légale de cette demande des autorités, qui s’appuient sur une loi de 2016 sur la criminalité informatique, jugée liberticide par l’organisation Human Rights Watch.

Le fondateur de « Royalist Marketplace », Pavin Chachavalpongpun, se trouve en exil au Japon. Il considère que ce groupe Facebook « fait partie du processus de démocratisation, c’est un espace pour la liberté d’expression » en Thaïlande, dans des propos tenus auprès de l’agence Reuters. Selon lui, « Facebook coopère avec le régime autoritaire pour entraver la démocratie et cultiver l’autoritarisme en Thaïlande ».