Chypre, la Grèce, la France et l’Italie se déploient en Méditerranée orientale

MER Les tensions sont de plus en plus fortes entre la Grèce et la Turquie

J.-L.D. avec AFP

— 

Un avion militaire français en Méditerranée, illustration
Un avion militaire français en Méditerranée, illustration — Eric FEFERBERG / AFP

La Grèce, la France, l’Italie et Chypre doivent conduire de mercredi à vendredi un exercice militaire conjoint en Méditerranée orientale où les tensions entre Athènes et Ankara se sont récemment accrues, a-t-on appris auprès du ministère grec de la Défense.

« Chypre, la Grèce, la France et l’Italie se sont mis d’accord pour déployer une présence commune en Méditerranée orientale dans le cadre de l’Initiative quadripartite de coopération (SQAD) », selon un communiqué du ministère. Cet exercice doit avoir lieu entre les 26 et 28 août au sud de la Crète et de Chypre, selon cette source.

Une mer de tensions

« Les tensions et l’instabilité en Méditerranée orientale ont accru les disputes sur des questions concernant l’espace maritime (limitations, migrations, flux etc) », selon ce communiqué. La découverte ces dernières années d’importants gisements gaziers en Méditerranée orientale suscite de vives tensions entre Ankara et Athènes, qui se disputent certaines zones maritimes.

Depuis le 10 août la Turquie a déployé son bâtiment sismique Oruç Reis accompagné de forces navales, provoquant l’ire de la Grèce qui a également déployé des bâtiments dans la région.

Mardi, le ministre allemand des Affaires Heiko étrangères, dont le pays assure la présidence tournante de l’Union européenne, s’est rendu à Athènes et Ankara pour tenter d’apaiser ce différend entre les deux pays voisins, membres de l’Otan, et les inciter au dialogue sur la délimitation des eaux en Méditerranée.