Défense du climat : Greta Thunberg de retour sur les bancs de l’école

RENTREE La militante avait pris une année sabbatique pour se rendre à la COP25 prévue à Santiago du Chili

20 Minutes avec AFP

— 

Greta Thunberg à Berlin le 20 août 2020.
Greta Thunberg à Berlin le 20 août 2020. — Markus Schreiber/AP/SIPA

Greta Thunberg va un peu moins arpenter les estrades du monde entier pour défendre la cause du climat. Après avoir pris une année sabbatique à la sortie du collège, la jeune égérie suédoise a annoncé lundi retrouver les bancs de l’école.

« Mon année sabbatique est terminée, et je me sens tellement bien d’être enfin de retour à l’école ! », a écrit l’adolescente de 17 ans dans un tweet agrémenté d’une photo d’elle souriante, sac sur le dos et un vélo à la main. Elle n’a pas précisé dans quel établissement, ni dans quelle ville, elle comptait poursuivre sa scolarité.

Des cours à distance depuis juin 2019

Scolarisée jusqu’à juin 2019 en neuvième année (l’équivalent de la classe de troisième en France), Greta Thunberg a souvent suivi ses cours à distance cette année-là en raison de ses nombreux déplacements. Alors qu’elle devait faire son entrée au lycée à la rentrée 2019, la militante avait annoncé prendre une année sabbatique pour se rendre à la COP25 prévue à Santiago du Chili puis annulée en raison des graves troubles sociaux et finalement déplacée à Madrid.

Refusant de prendre l’avion afin de limiter son empreinte carbone, elle avait fini par trouver une place à bord du catamaran d’un jeune couple d’Australiens pour regagner l’Europe, après 11 semaines bien remplies passées sur le continent américain. Là, elle avait tancé les dirigeants mondiaux à l’ONU, encore rencontré Barack Obama, reçu les clés de Montréal et sillonné les Etats-Unis et le Canada à bord d’une Tesla prêtée par Arnold Schwarzenegger.