Facebook : La filiale française va payer 106 millions d'euros de redressement fiscal portant sur 2009-2018

RESEAUX SOCIAUX Facebook France était accusé de ne pas payer assez d’impôts dans le pays

J.-L.D. avec AFP

— 

Facebook, illustration
Facebook, illustration — Igor Golovniov / SOPA Images/Sip/SIPA

Facebook France a annoncé avoir trouvé un accord avec Paris ce lundi sur un redressement fiscal de 106 millions d’euros pour 2009-2018. Comme Apple et Google avant lui, Facebook a donc régularisé sa situation avec l’Etat Français.

Facebook a également promis de payer plus d’impôts en France, acte déjà commencé l’an passé, puisque le géant du net avait payé 8,7 millions d’euros à la France, un montant qui peu semblait dérisoire au vu des bénéfices du géant mais une hausse « de près de 50 % par rapport à l’année dernière », a précisé dans une déclaration le géant américain, qui confirmait des informations de Capital.fr​.