Le parti de Suharto en tête

© 20 minutes

— 

Six ans après le retour à la démocratie de l’Indonésie, le parti de l’ex-dictateur Suharto arrivait en tête des législatives, hier, selon des résultats encore partiels. Le Golkar, qui a pris ses distances avec l’ancien homme fort du pays, se présente désormais comme un parti « nouveau » et partisan des réformes. La petite formation islamiste favorable à l’instauration de la charia aurait obtenu 12 % des suffrages du premier pays musulman du monde.