La CIA paye ses informateurs afghans en Viagra

USA Un agent fédéral révèle que l'agence américaine de renseignements offre des cadeaux de plus en plus insolites...

J.M. avec agence

— 

Le maire d'une petite ville chilienne va distribuer des pilules de Viagra aux hommes de sa commune âgés de plus de 60 ans pour "améliorer la qualité de la vie", a rapporté lundi la presse locale.
Le maire d'une petite ville chilienne va distribuer des pilules de Viagra aux hommes de sa commune âgés de plus de 60 ans pour "améliorer la qualité de la vie", a rapporté lundi la presse locale. — AFP/archives

En plus du reste, le Viagra délie les langues. C'est en tout cas ce qu'annonce ce vendredi un agent de la CIA au «Washington Post». Selon lui, l'agence américaine de renseignements a en effet recours aux petites pilules bleues pour récompenser ses informateurs en Afghanistan.

Une démarche logique, quand on sait que les chefs militaires locaux sont parfois âgés et peuvent avoir jusqu'à quatre femmes. L'agent raconte ainsi que l'un d'entre eux, âgé de 60 ans, a complètement changé d'attitude après s'être vu offrir quatre cachets magiques. Lui qui s'était jusqu'alors montré méfiant envers les Américains est revenu «tout épanoui».

«Après cela nous pouvions faire ce que nous voulions dans sa zone», raconte l'agent fédéral. Selon le «Washington Post», la CIA propose à ses informateurs des cadeaux de plus en plus insolites comme des couteaux de poche, des jouets, des fournitures scolaires, des visas de voyage ou des soins médicaux dont des interventions chirurgicales. A la guerre comme à la guerre.