Biélorussie : Un manifestant est décédé d’une blessure par balle

ELECTIONS Il s’agit du troisième mort depuis le début des protestations contre les résultats de la présidentielle du 9 août

20 Minutes avec AFP

— 

Des milliers de personnes manifestent à Minsk, le 18 août 2020
Des milliers de personnes manifestent à Minsk, le 18 août 2020 — VSPress/SIPA

Un Biélorusse est décédé à l’hôpital ce mercredi d’une blessure « par balle » reçue lors d’une manifestation contre la réélection d’Alexandre Loukachenko, réprimée avec violence par la police antiémeute, ont rapporté ses proches cités par le site d’information tut.by.

Il s’agit du troisième mort depuis le début des protestations contre les résultats de la présidentielle du 9 août, contestés par l’opposition et qui ont également fait des dizaines de blessés et mené à 6.700 arrestations.

Blessure à la tête

Selon les médias biélorusses, Guennadi Choutov, 43 ans, est décédé dans un hôpital militaire de Minsk après avoir reçu une blessure à la tête lors de la manifestation du 11 août à Brest, ville de l’ouest de la Biélorussie.

Les autorités biélorusses ont confirmé ce mercredi la mort à l’hôpital de ce manifestant. Le ministère de la Santé évoque une « forte détérioration » de son état de santé, mais ne précisent pas la cause de ses blessures.