Espagne : Une quarantaine de chiens affamés et déshydratés secourus dans une ferme

MALTRAITANCE ANIMALE Tous les chiens « présentaient de graves symptômes de malnutrition, de faiblesse physique et de déshydratation », selon la police espagnole

20 Minutes avec agences

— 

Un chien en cage (illustration).
Un chien en cage (illustration). — Kayla Renie/AP/SIPA

Une quarantaine de chiens affamés et déshydratés a été secourue ce dimanche dans une « ferme de l’horreur » dans la région de Tolède, en Espagne. La Garde civile espagnole s’est rendue sur place après la plainte d’une association de défense des animaux.

« Grâce à cette information, 41 chiens ont pu être sauvés », a indiqué la Garde civile dans un communiqué ce mardi. « Ils présentaient de graves symptômes de malnutrition, de faiblesse physique et de déshydratation. »

La propriétaire accusée de maltraitance

Vingt-neuf chiens ont dû recevoir des soins par injections intraveineuses. Tous les chiens ont depuis été pris en charge par des associations de refuge, dans l’attente d’une décision de justice sur leur avenir.

La propriétaire de la ferme et maîtresse des chiens a été entendue pour délit présumé de maltraitance animale. « Ce qui n’est pas clair, c’est pourquoi elle avait tant de chiens si c’est pour les maintenir dans des conditions si mauvaises », a commenté la porte-parole de la Garde civile.