Coronavirus : Le ministre philippin de l’Intérieur testé positif pour la seconde fois

Covid-19 Des experts réalisent des analyses pour voir s’il s’agit d’une seconde infection

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration test coronavirus
Illustration test coronavirus — Sunil Ghosh/Hindustan Times/Shutterstock/SIPA

Le ministre philippin de l'Intérieur Eduardo Ano a été testé positif au coronavirus cinq mois après avoir été diagnostiqué comme porteur de la maladie, ont annoncé lundi les autorités, qui tentent de déterminer s’il a été réinfecté.

Eduardo Ano, qui est très impliqué dans la réponse de l’archipel contre le coronavirus, a annoncé avoir été testé positif samedi après avoir ressenti la semaine dernière des symptômes.

Il avait été diagnostiqué comme atteint par le Covid-19 en mars, sans présenter alors de symptômes.

Questionnement sur la durée de l’immunité

Les personnes infectées par le coronavirus commencent en général à développer des anticorps une semaine après la contamination ou l’apparition de symptômes, selon certaines études.

Mais les scientifiques ne savent toujours pas si le corps fabrique systématiquement une immunité suffisante pour repousser une nouvelle attaque du virus, et le cas échéant la durée de cette immunité.

Certaines études laissent entendre que certains patients guéris du coronavirus pourraient perdre leur immunité en quelques mois, voire en quelques semaines.

« N’appelons pas cela une réinfection »

La sous-secrétaire philippine à la Santé Maria Rosario Vergeire a indiqué que des experts étaient en train d’analyser les symptômes présentés par Eduardo Ano, son premier test positif et les résultats de laboratoire pour voir s’il s’agissait d’une seconde infection.

« N’appelons pas cela une réinfection. La communauté scientifique n’a pas déterminé si les réinfections pouvaient se produire », a dit Maria Rosario Vergeire.

Plus de 160.000 cas dans l’archipel

Eduardo Ano avait été testé avant une réunion prévue lundi avec le président Rodrigo Duterte et d’autres responsables pour décider de l’éventuelle prolongation du confinement ordonné il y a deux semaines à Manille et dans des provinces alentour.

L’archipel a connu ces dernières semaines un regain de contaminations. Il totalise officiellement plus de 160.000 cas et 2.600 décès dus au Covid-19.