Coronavirus : L’Afrique du Sud autorise à nouveau alcool et cigarettes

ADDICTION La vente de ces produits avait été interdite en mars afin de faciliter la lutte contre la pandémie de Covid-19

20 Minutes avec AFP

— 

Un manifestant devant le Parlement au Cap le 2 juin 2020 contre l'interdiction de la vente de cigarettes en Afrique du Sud.
Un manifestant devant le Parlement au Cap le 2 juin 2020 contre l'interdiction de la vente de cigarettes en Afrique du Sud. — Nardus Engelbrecht/AP/SIPA

Le président Cyril Ramaphosa a annoncé samedi une décision qui va ravir les fumeurs, mais un peu moins les responsables de la Santé publique en Afrique du Sud. La vente d’alcool et de cigarettes, interdite dans le cadre des mesures prises pour enrayer la pandémie de Covid-19, sera de nouveau autorisée à partir de lundi.

Moins de maladies et d’accidents liés à l’alcool

Les ventes d’alcool ont été interdites dans le pays le 27 mars, quand un confinement strict a été décidé, afin d’alléger la pression sur les hôpitaux, qui n’ont plus eu à traiter les maladies et accidents liés à l’alcool. Le tabac a quant à lui été interdit à cause des risques qu’il fait courir à la santé ainsi qu’au risque de contamination entre des fumeurs partageant des cigarettes.

L’Afrique du Sud est le 5e pays le plus atteint dans le monde par la pandémie, avec plus de 583.000 cas recensés à ce jour. Le président Ramaphosa a toutefois souligné que le nombre de contaminations quotidiennes est tombé à 5.000 la semaine dernière, contre plus de 12.000 auparavant. « Tout indique que l’Afrique du Sud a atteint un pic et que la courbe s’est inversée », a ajouté le chef de l’Etat, tout en demandant à ses concitoyens de ne pas baisser la garde malgré les « signes d’espoir ».