Peste bubonique : Une campagne de vaccination lancée dans une région de Russie

SANTÉ Les autorités rappellent régulièrement qu’il faut éviter de s’approcher ou de consommer de la marmotte, susceptible d'être porteuse de la maladie

20 Minutes avec agences

— 

Photographie de la bactérie de la peste bubonique, diffusée par le  Centers For Disease Control (CDC) américain, le 15 janvier 2003.
Photographie de la bactérie de la peste bubonique, diffusée par le  Centers For Disease Control (CDC) américain, le 15 janvier 2003. — AFP PHOTO / CDC

Une région de Russie, frontalière de la Mongolie, a lancé ce jeudi une campagne de vaccination contre la peste bubonique. Le dirigeant de la République sibérienne de Touva a notamment ordonné de faire vacciner les éleveurs de yacks.

Plusieurs cas de peste bubonique ont été récemment découverts dans la région. « La maladie est dangereuse et éprouvante », a déclaré le dirigeant dans un communiqué, soulignant la nécessité d’avoir « un stock permanent de vaccin ». Selon lui, dix cas de peste bubonique, dont deux décès, ont été enregistrés à Oulan-Bator, capitale de la Mongolie.

Eviter la consommation de marmottes

Les gens doivent aussi comprendre « le danger de consommer de la viande de marmotte », susceptible de véhiculer la bactérie Yersinia pestis, responsable de la peste, ainsi que « la nécessité de se faire vacciner à temps », a insisté le dirigeant. Au moins une personne meurt chaque année de la peste bubonique en Mongolie, où des campagnes sont orchestrées pour dissuader les gens de s’approcher de marmottes ou de les manger.

Début juillet, les autorités russes avaient déjà appelé à ne plus chasser et consommer de marmottes après la découverte de cas de peste bubonique en Mongolie et en Chine voisines. Les services sanitaires russes avaient aussi entamé une campagne de dépistage de la peste auprès de rongeurs en Bouriatie, une autre région russe frontalière de la Mongolie.