Chine: Un cas de peste bubonique confirmé dans un village, 35 personnes en quarantaine

SANTÉ Il s'agit du deuxième cas de peste bubonique enregistré en Chine depuis le début de l'année, le premier n'était pas mortel

20 Minutes avec agence
Photographie de la bactérie de la peste bubonique, diffusée par le  Centers For Disease Control (CDC) américain, le 15 janvier 2003.
Photographie de la bactérie de la peste bubonique, diffusée par le  Centers For Disease Control (CDC) américain, le 15 janvier 2003. — AFP PHOTO / CDC

Le village chinois de Suji Xincun a été isolé après qu’un cas mortel de peste bubonique y a été enregistré. Le décès a été signalé aux autorités sanitaires le 2 août et a été officiellement attribué à la peste quatre jours plus tard.

Aucun des autres habitants de la commune n’a pour l’instant été testé positif. Des mesures de désinfection quotidienne des habitations ont été mises en place, indique un communiqué de la commission municipale sanitaire de Baotou, relayé par CNN.

Deuxième cas en deux ans

Le district de Damao Banner, dont fait partie le village, a été placé jusqu’à fin 2020 au niveau trois du dispositif de prévention de la peste. L’objectif est d’empêcher une épidémie. Les autorités ont placé neuf personnes ayant côtoyé le malade en quarantaine, ainsi que 26 autres habitants identifiés comme contacts secondaires.

Le patient est décédé d’une insuffisance cardiovasculaire. Il s’agit du second cas de peste bubonique confirmé depuis début 2019 en Chine. Le premier ne s’était pas révélé mortel. La peste bubonique se manifeste par des gonflements douloureux du système lymphatique, de la toux et de la fièvre. Malgré l’efficacité des antibiotiques, la peste n’a pas été éradiquée. Entre 1.000 et 2.000 cas sont diagnostiqués chaque année dans le monde, selon l’OMS.