Niger : Six français et deux Nigériens tués dimanche par des hommes armés

MONDE « On ne connaît pas l’identité des assaillants mais ils sont venus à motos à travers la brousse et ont attendu l’arrivée des touristes », a indiqué une source locale

20 Minutes avec AFP

— 

Une patrouille de soldats au Niger, illustration.
Une patrouille de soldats au Niger, illustration. — Souleymane Ag Anara / AFP

Huit personnes dont six Français et deux Nigériens, un guide touristique et un chauffeur, ont été tuées dimanche par des hommes armés venus à motos autour de Kouré au Niger . La zone abrite les derniers troupeaux de girafes d’Afrique de l’ouest. Le gouverneur de Tillabéri, Tidjani Ibrahim Katiella, qui a révélé l’information n’a pas donné de détails sur les circonstances de l’attaque, ni sur l’identité des assaillants.

Un « attentat » selon l’Elysée

L’Elysée a confirmé ce dimanche que des Français avaient été tués dans le pays, sans préciser le nombre de victimes. Emmanuel Macron a dénoncé « l’attaque meurtrière qui a lâchement frappé un groupe de travailleurs humanitaires » et affirmé que « tous les moyens » seront mis en œuvre pour « élucider » les circonstances de cet « attentat ». Un conseil de défense se tiendra mardi matin. Le chef de l’Etat s’est par ailleurs entretenu par téléphone avec son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou.

« L’attaque a eu lieu vers 11h30 (12h30 en France) à 6 km à l’est de la localité de Kouré » qui se trouve à une heure de route de Niamey sur la route nationale numéro 1, a expliqué, de son côté, une source proche des services de l’environnement. « La plupart des victimes ont été abattues par balles et une femme qui a réussi à s’enfuir a été rattrapée et égorgée. Sur place, on a trouvé un chargeur vidé de ses cartouches », a relevé cette source. « On ne connaît pas l’identité des assaillants mais ils sont venus à motos à travers la brousse et ont attendu l’arrivée des touristes. Le véhicule emprunté par les touristes appartient à l’ONG Acted ».