Explosion à Beyrouth : plus de 60 personnes toujours portées disparues, quatre jours après le drame

RECHERCHES Le bilan humain est actuellement de 154 décès et de plus de 5.000 personnes blessées

20 Minutes avec AFP

— 

Des membres de la défense civile libanaise à la recherche de personnes survivantes, jeudi 6 avril 2020
Des membres de la défense civile libanaise à la recherche de personnes survivantes, jeudi 6 avril 2020 — AFP

Plus de 60 personnes sont toujours portées disparues à Beyrouth, quatre jours après l' explosion au port qui a dévasté la capitale et tué plus de 150 personnes, a indiqué ce samedi un responsable du ministère libanais de la Santé. « Le nombre de morts s’élève à 154, dont 25 qui n’ont pas encore été identifiés », a ajouté ce responsable.

Des secouristes libanais, français, allemands, russes et d’autres nationalités poursuivent leurs opérations sur les lieux de l’explosion pour tenter de retrouver des survivants.

Le ministère de la Santé a affirmé vendredi qu’au moins 120 des plus de 5.000 personnes blessées par l’explosion de mardi, étaient toujours dans un état critique.

Un incendie survenu mardi dans un entrepôt où étaient stockées depuis six ans 2.700 tonnes de nitrate d'ammonium sur le port de Beyrouth a provoqué une énorme déflagration qui, outre les morts et les blessés, a causé d’énormes dégâts et privé de toit des centaines de milliers d’habitants. Des milliers de Libanais sont attendus samedi à une grande manifestation à Beyrouth contre leurs dirigeants qu’ils rendent responsables de cette catastrophe.