Coronavirus en Belgique : 225 employés d’un abattoir testés et placés en quarantaine

EPIDEMIE L’activité de découpe de l’abattoir se poursuivra dans d’autres locaux de l’entreprise

20 Minutes avec agences

— 

Abattoir (Illustration)
Abattoir (Illustration) — BlackRiv / Pixabay

Une série de cas de coronavirus a été découverte dans un abattoir situé à Staden ( Belgique). Plus de 200 employés ont été soumis à des tests et placés en quarantaine, a indiqué l’entreprise mercredi.

Les cas se sont déclarés « ces derniers jours » parmi les 225 salariés travaillant dans la salle de découpe de l’abattoir, qui emploie au total 850 personnes. Selon le maire de la commune, six cas positifs avaient initialement été signalés, et le chiffre s’élève désormais à 18.

Des cas dans des abattoirs de plusieurs pays

« On a décidé de ne prendre aucun risque, de tester tous les collaborateurs de cette unité de production et de les mettre en quarantaine », a le responsable produit de Westvlees, l’entreprise concernée. « C’est une mesure de précaution. » Les résultats des tests de dépistage sont attendus ce jeudi. Le responsable a précisé que l’activité de découpe allait continuer sur d’autres sites de l’entreprise.

Westvlees se présente comme l’un des plus grands producteurs européens de viande de porc fraîche et préparée. L’entreprise transforme 1,4 million de porcs par an en plus de 140.000 tonnes de viande porcine et a des clients dans 50 pays. Des foyers de contamination sont apparus depuis le début de la pandémie dans des abattoirs de différents pays, comme en Allemagne, en France ou aux Etats-Unis.