Près de 40 migrants secourus dans la Manche en une seule matinée

SAUVETAGE Plusieurs signalements d’embarcations ont été faits la même matinée

20 Minutes avec agences

— 

Des migrants dans un pneumatique (illustration).
Des migrants dans un pneumatique (illustration). — Marine nationale

Les autorités maritimes ont secouru mardi dans la Manche, 38 migrants qui tentaient de rejoindre le Royaume-Uni. Au total, cinq opérations ont été menées, selon un communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Le premier secours a débuté vers 4 heures du matin. Un aéronef britannique et un patrouilleur de la douane française ont signalé au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez, la présence de quatre migrants dans un kayak à 5,5 km de Calais.

Remis à la police aux frontières

Un ferry a ensuite indiqué peu avant 7 heures qu’un bateau pneumatique sur lequel se trouvaient trois migrants se trouvait dans la zone du Dyck de Dunkerque. En parallèle, un navire de pêche a signalé une embarcation en panne moteur au large du cap Gris-Nez avec huit migrants à son bord. Vers 8h30, un autre navire a alerté sur la présence de trois personnes accrochées à une bouée du chenal de Calais.

Enfin, vers 10h30, un navire de commerce a rapporté au Cross la présence d’une embarcation en difficulté à 18 km au nord de Dunkerque avec 20 migrants à bord. Tous ont été ramenés sur le littoral français. Certains étaient en état d’hypothermie. Ils ont été pris en charge par les pompiers puis remis à la police aux frontières.