Explosions à Beyrouth : Vous êtes au Liban ? Racontez-nous la situation au lendemain du drame

VOUS TEMOIGNEZ Quelque 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium sont à l'origine des explosions dans le port de la capitale

Cl.G.

— 

Le port de Beyrouth au lendemain de deux explosions meurtrières, mercredi 5 août 2020.
Le port de Beyrouth au lendemain de deux explosions meurtrières, mercredi 5 août 2020. — SIPA/AP Photo/Bilal Hussein

La capitale libanaise se réveille sous le choc ce mercredi. Deux fortes explosions ont secoué Beyrouth hier soir, causant au moins 100 morts et près de 4.000 blessés dans la capitale libanaise, selon le dernier bilan de la Croix-Rouge. Les premiers éléments de l’enquête montrent qu’elles ont été causées par la combustion de 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées dans un entrepôt. Cette substance a causé plusieurs accidents industriels, dont l’explosion de l’usine AZF à Toulouse en 2001.

Depuis le drame, plusieurs témoignages font état d’une ville complètement dévastée. Les hôpitaux du secteur sont saturés. Les vitres des immeubles ont été soufflées à plusieurs kilomètres à la ronde.

Vous êtes au Liban ? Vous êtes témoin de la situation sur place ? Envoyez-nous votre témoignage au lendemain des deux explosions dans la capitale. Il pourra servir à l’écriture d’un article.